Le centre Serge Ibaka (9) tente de contrer le centre Rudy Gobert (27) en première demie du match entre les Raptors de Toronto et le Jazz, en Utah, lundi. Gobert a été le premier joueur de la NBA à être déclaré positif au coronavirus cette semaine.  

Jazz de l'Utah: Gobert et Mitchell atteints du coronavirus 

Ça se voulait une plaisanterie : lundi, avant de quitter une disponibilité médias après un entraînement à Salt Lake City, Rudy Gobert a touché tous les micros et les magnétophones se trouvant sur une table devant lui — les outils de travail des journalistes couvrant le Jazz.

C’est moins drôle depuis que deux joueurs de son club ont été testés positifs au coronavirus.

Gobert est le premier joueur de la NBA à avoir reçu un test positif, a déclaré à l’AP une personne au courant du dossier.

Une deuxième source avance que Donovan Mitchell, coéquipier de Gobert, a été testé positif lui aussi.

«À la suite du test positif [de mercredi|, les responsables de la santé de l’Oklahoma ont testé tous les joueurs de l’équipe et le personnel les accompagnant, ce qui a mené à un résultat positif supplémentaire pour un joueur du Jazz, a déclaré le club de l’Utah par communiqué, jeudi. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Center for Disease Control, l’Oklahoma, les responsables de l’État de l’Utah et la NBA pour surveiller leur santé et choisir la meilleure voie à suivre.»

Le Jazz n’a pas confirmé que Gobert et Mitchell sont les deux joueurs testés positifs.

Mercredi, un match qui devait opposer le Jazz au Thunder, à Oklahoma City, a été annulé alors qu’il était sur le point de débuter.

Detroit fait partie des cinq équipes ayant affronté le Jazz depuis le début de mars, les autres étant Boston, Toronto, New York et Cleveland.

Tous les joueurs, entraîneurs et certains membres du personnel des Raptors ont reçu la directive d’observer une quarantaine de 14 jours (voir encadré).

Les Wizards de Washington, qui ont joué à Salt Lake City le 28 février, vont mettre leurs joueurs, leurs entraîneurs et le personnel des opérations basketball en quarantaine pendant trois ou quatre jours.

Mardi, Washington a joué contre les Knicks. Les Wizards ont déclaré que les joueurs, entraîneurs et personnel des opérations basket présentant des symptômes ressemblant à la grippe seront testés pour le coronavirus..

Gobert a partagé le terrain avec 50 joueurs adverses dans ces matches, ainsi que 15 arbitres. L’un des arbitres était Courtney Kirkland, qui devait travailler lors du match Nouvelle-Orléans – Sacramento, mercredi. Le match a été annulé parce qu’il avait été sur le terrain avec Gobert deux soirs plus tôt. 

Mentionnons aussi tous les préposés au ballon, employés des statistiques, les agents de sécurité et autres employés. De plus, il y a les coéquipiers de Gobert et les entraîneurs et le personnel du Jazz. Et tous ceux avec qui il a pris l’avion ces derniers jours ou qui étaient dans le même ascenseur. Et ceux qui ont mangé avec lui... ou qui lui ont serré la main. Ainsi de suite.

L’interruption de la saison de la NBA pourrait coûter aux équipes des centaines de millions $.

Médicalement, les équipes qui ont affronté Gobert ces derniers jours seront probablement confrontées à des tests. Et certains des journalistes couvrant le Jazz ont dit qu’ils allaient se faire tester pour la COVID-19, juste au cas où.

Une pandémie

Le coronavirus a été qualifié de pandémie par l’Organisation mondiale de la santé mercredi, quelques semaines après le début d’une propagation mondiale qui a fait des ravages, avec plus de 100 000 personnes malades, et plus de 4000 personnes qui en ont péri.

Pour la plupart des gens, le coronavirus provoque des symptômes légers ou modérés, tels que de la fièvre et de la toux. Pour certains, en particulier les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé existants, cela peut provoquer des maladies plus graves, notamment une pneumonie.

La grande majorité des gens se remettent du nouveau virus. Selon l’OMS, les personnes atteintes légèrement se rétablissent en deux semaines environ, tandis que celles atteintes plus sérieusement peuvent prendre de trois à six semaines pour récupérer.

«Tout le monde dans la ligue devrait être préoccupé, a dit l’entraîneur des Pistons de Detroit, Dwane Casey. Et ça va au-delà du basketball. Nous devons tous prendre soin de nous-mêmes et de notre prochain.»

C’est ce que Evan Fournier, du Magic d’Orlando, a fait mercredi soir. Fournier, qui a joué aux côtés de Gobert avec la France, l’a contacté après l’annonce du diagnostic.

«J’ai eu [Gobert] au téléphone, il va bien!, a écrit Fournier sur Twitter. Ne cédons pas à la panique.»

+

LES RAPTORS DOIVENT OBSERVER 14 JOURS DE QUARANTAINE 

TORONTO — Tous les joueurs, entraîneurs et certains membres du personnel des Raptors de Toronto ont reçu la directive d’observer une quarantaine de 14 jours.

Cette mesure a été prise parce que l’équipe a récemment affronté le Jazz de l’Utah et Rudy Gobert, qui a reçu un test positif de COVID-19. Les Raptors ont aussi été testés et attendent les résultats.

«La sécurité de nos joueurs, de notre personnel, des partisans et des médias qui couvrent notre équipe est primordiale. Bien que nous soyons déçus que la saison de la NBA ait été suspendue en raison de la pandémie mondiale de COVID-19, nous appuyons entièrement la décision de la ligue», ont déclaré les Raptors par communiqué, jeudi.

Les Raptors ont battu l’Utah 101-92 et comme dans tout match de la NBA, les joueurs ont eu des contacts physiques pendant la partie. OG Anunoby et Gobert se sont accrochés en fin de partie, et les deux joueurs ont été expulsés.

Le Jazz a annoncé le test positif peu avant l’affrontement prévu contre le Thunder d’Oklahoma City, mercredi soir. La NBA a par la suite annoncé la suspension de la saison. La G League a emboîté le pas peu après.

«Les médecins de l’équipe demeurent en communication avec des spécialistes du contrôle des infections et les autorités de santé publique, et nous continuerons de suivre leurs conseils», ont indiqué les Raptors.

L’équipe a fait deux apparitions publiques depuis leur retour de l’Utah, mardi matin : le lancement de la fondation de l’entraîneur Nick Nurse et le tournoi de quilles de Norman Powell.

Les Raptors ont précisé que selon les responsables de santé publique de Toronto, être en contact rapproché avec une personne qui n’a pas la COVID-19, mais qui a été exposée à une personne atteinte de la maladie ne représente pas un risque et ne nécessite pas un suivi médical.

Les responsables de l’équipe recommandent à quiconque ayant assisté à l’un des événements publics de «continuer à surveiller leur état de santé, garder leurs distances socialement et laver leurs mains, en plus de communiquer avec un professionnel de la santé si des symptômes apparaissent». La Presse canadienne