Ils roulaient avec de la drogue, une arme prohibée et un enfant à bord

Un homme et une femme ont été interceptés en pleine nuit alors qu’ils circulaient avec différents types de drogue et un enfant à leur bord.

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) rapporte avoir effectué une interception de routine sur la rue St-Patrice Est à Magog dans la nuit de vendredi à samedi. Les policiers ont fait des observations qui ont mené à une saisie de drogue dans le véhicule, signale Mickael Laroche, agent à la prévention et relations médias.
«Ils ont récupéré près de 90 comprimés de métamphétamine, une pilule d’ecstasy, une petite quantité de cannabis, en plus une arme prohibée. Une demande d’accusation de possession de cannabis sera déposée à la cour concernant le conducteur, un homme de 36 ans, ajoute M. Laroche.
«Des demandes d’accusation pour possession de méthamphétamine dans le but d’en faire le trafic, possession d’arme prohibée et possession d’ecstasy seront aussi déposées concernant la passagère du véhicule, une femme de 32 ans», dit-il.
«Les suspects ont été libérés par voie de sommation et les comprimés seront envoyés au laboratoire pour analyse. »
À noter que les suspects étaient accompagnés d’un jeune enfant de 9 ans et c’est pourquoi un signalement à la DPJ a été fait, précise-t-il.
Chauffard de 17 ans
Par ailleurs, un autre jeune chauffard de la région de Magog inspiré négativement par le beau temps a été capté à haute vitesse par une force policière.
Vendredi soir vers 21h30, un patrouilleur de la RPM a procédé à l’interception du véhicule conduit par un jeune homme de 17 ans. Ce dernier roulait à une vitesse de 117 km/h, alors qu’il se trouvait dans une zone de 50 km/h, signale Mickael Laroche, agent à la prévention et relations médias.
L’événement s’est produit près du 1150 de la rue Principale Ouest à Magog.
«Le permis du jeune conducteur a été saisi sur-le-champ pour une période de sept jours», dit M. Laroche.
«De plus, il s’est vu se faire attribuer 14 points d’inaptitude à son dossier de conduite de véhicule, en plus de recevoir son amende.»
Il s’agissait du deuxième jeune conducteur remarqué par un policier alors qui dépassait largement les limites de vitesse en une semaine. Le 18 mars en après-midi, un policier du poste autoroutier de la Sûreté du Québec a capté l’automobiliste qui circulait sur l’autoroute 10 à la hauteur de Deauville. Le contrevenant, un jeune d’Orford de 17 ans, circulait à plus de 180 km/h.