Groupe Capitales Médias: Fitzgibbon insiste sur l’importance de la pérennité

SHAWINIGAN — Bien qu’il considère «positif» le signal envoyé par les employés des journaux de Groupe Capitales Médias qui travaillent à former une coopérative, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, estime que le gouvernement s’intéressera particulièrement aux groupes qui démontreront leur capacité à assurer la pérennité de ces quotidiens.

«Nous sommes favorables à toutes les formes», commente-t-il. «Je ne dirai pas le nombre (La Presse avançait vendredi que quatre groupes seraient intéressés), je ne dirai pas qui, mais nous allons travailler fortement pour nous assurer qu’il y ait une pérennité à ces journaux. Qu’on parle d’un groupe d’employés ou d’autres groupes stratégiques qui sont là-dedans, on va travailler avec tout le monde.»

M. Fitzgibbon se réjouit également de constater que les liquidités de l’entreprise, stimulées par l’aide financière d’urgence de cinq millions $ consentie par Investissement Québec en août dernier, permettent d’allonger la période de transition jusqu’à la fin de l’année plutôt qu’à la mi-novembre, tel qu’il était estimé au départ par le syndic.

«Ça assure jusqu’à Noël, alors nous avons encore du temps», observe le ministre. «Nous allons prendre notre temps, car c’est une transaction qui sera très importante pour le gouvernement et pour la population.»

«Nous n’irons pas au premier arrivé, premier servi ou au plus cher», ajoute M. Fitzgibbon. «Il faut voir le sérieux des gens. Quelqu’un peut faire une offre, mais si on pense qu’il ne serait pas capable de gérer les opérations... Si les employés sont prêts à embarquer dans un projet comme ça, c’est peut-être positif.»

Rappelons que les parties intéressées avaient jusqu’au 17 octobre pour déposer une lettre d’intention. Elles doivent présenter une offre d’investissement ou d’achat ferme au plus tard le 25 octobre, sous réserve d’une demande de délai supplémentaire accordée par la Cour supérieure. Sinon, le tribunal doit procéder à l’approbation d’une transaction au plus tard le 6 novembre.

En difficultés financières, le Groupe Capitales Médias a déposé un avis d’intention de faire une proposition à ses créanciers le 21 août. L’entreprise englobe notamment six quotidiens, soit Le Soleil (Québec), Le Nouvelliste (Trois-Rivières), Le Quotidien (Saguenay), La Tribune (Sherbrooke), La Voix de l’est (Granby) et Le Droit (Ottawa).