Les joueurs des deux équipes étaient de retour sur le terrain depuis à peine trois minutes lorsqu'un véritable déluge s'est abattu sur le stade Saputo, sans que le jeu ne s'arrête toutefois.

Grâce à un but de Pozuelo, le Toronto FC vient à bout de l'Impact 2-0

MONTRÉAL — Le Toronto FC a remporté le premier volet de sa rivalité contre l'Impact de Montréal en 2019, arrachant une victoire de 2-0 samedi soir devant une salle comble de 19 619 spectateurs, la première de la saison au stade Saputo.

La formation montréalaise a subi une troisième défaite consécutive et n'a pas gagné à ses quatre dernières sorties si l'on inclut le match nul de 2-2 contre le York9 FC mercredi soir en banlieue nord, grâce à un but in extremis de Saphir Taïder sur un penalty dans les temps d'arrêt.

«Bien sûr que trois défaites de suite, ça ne nous met pas dans une bonne position, a reconnu Rémi Garde. Maintenant, il reste 12 matchs. C'est un passage à vide dans la saison, mais ça ne remet pas tout en cause. Il faut analyser ce qui n'a pas marché aujourd'hui, ce qui a bien marché, et continuer. C'est un revers qui est difficile à accepter car c'est, en plus, contre Toronto. Mais c'est comme ça, parfois ça ne veut pas sourire.»

Alejandro Pozuelo a profité d'une ouverture dans le centre de la brigade défensive de l'Impact pour marquer son huitième but de la saison à l'aide d'un boulet de canon qui a battu Evan Bush à sa gauche, pendant la 61e minute de jeu. Deux minutes plus tôt, l'Impact avait perdu les services du milieu de terrain Samuel Piette, blessé lors d'une séquence de jeu en territoire montréalais et remplacé par Clément Bayiha.

Les nouvelles au sujet de Piette après le match étaient d'ailleurs peu encourageantes pour Rémi Garde et ses équipiers.

«Je n'ai pas de diagnostic encore, mais Sam s'est apparemment étiré un muscle de l'abdomen, ce qui n'est pas une blessure très rassurante à priori parce que ça prend du temps, c'est douloureux. Il est rentré chez lui très vite», a fait savoir Garde.

«Et bien sûr que l'absence de Sam est préjudiciable à l'équipe, a ajouté l'entraîneur-chef. Il faut se réorganiser, faire sans lui. Encore une fois, sans Sam, sans Nacho, ça fait beaucoup de joueurs qui nous manquent dans des matchs importants comme ça, contre de bonnes équipes où il y a de bons joueurs. Bien sûr qu'il faudrait avoir tous nos atouts ici.»

Outre le but de Pozuelo, la deuxième demie a été marquée par de fortes averses. La première, à la 65e minute de jeu, a provoqué une interruption du jeu pendant environ 25 minutes. Les joueurs des deux équipes étaient de retour sur le terrain depuis à peine trois minutes lorsqu'un véritable déluge s'est abattu sur le stade Saputo, sans que le jeu ne s'arrête toutefois.

C'est pendant cette deuxième averse que l'Impact a connu quelques-uns de ses meilleurs moments de la soirée. À la 72e minute, Anthony Jackson-Hamel s'est vu offrir une occasion en or d'égaler le score, mais le gardien Quentin Westberg a réalisé l'arrêt de la rencontre en plongeant à sa gauche. L'Impact a continué de rôder autour du filet adverse pendant les dix minutes suivantes sans succès.

Par ailleurs, Bush, d'abord, puis le défenseur Jukka Raitala ont gardé leur formation dans le match à la 86e minute en bloquant coup sur coup des tirs de Justin Morrow, puis de Tsubasa Endoh. Bush a réalisé un autre arrêt-clé deux minutes plus tard contre Jozy Altidore.

Malgré six minutes de temps ajouté, l'Impact n'a pas été capable de marquer le but qui lui aurait permis d'égaler le score. En fait, c'est le Toronto FC qui a touché la cible, sur un coup franc d'Altidore, son 6e de la saison.

«Sur l'ensemble, on n'a pas pris une leçon de football, estimait Garde. C'est sûr que le score est sévère. Je pense qu'un match nul, pour moi, aurait mieux reflété la situation de match.»

L'Impact effectuera sa prochaine sortie samedi prochain, à l'étranger, face au Crew de Columbus, une formation enlisée au bas du classement de l'Association Est et qui aura joué trois jours plus tôt à Chicago.

Les hommes de Rémi Garde seront de retour au stade Saputo le mercredi 24 juillet pour le duel retour de la troisième ronde du Championnat canadien face au York9 FC.

Leur prochain match à Montréal en MLS viendra trois jours plus tard face à l'Union de Philadelphie, qui domine actuellement le classement de l'Association Est.