À l’âge de sept ans, Kingston Gadoury attirera les regards des spectateurs au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt.

GP de Valcourt: sur la piste à sept ans

Il n’a que sept ans, mais malgré tout, Kingston Gadoury compte bien offrir tout un spectacle en s’emparant du premier rang lors de sa première participation au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt.

Le petit motoneigiste demeure toutefois réaliste et souhaite garder les deux pieds sur terre sans se mettre trop de pression sur les épaules : « J’aimerais obtenir la première place, mais je vais faire de mon mieux! »

À LIRE AUSSI: GP de Valcourt: deux frères s’affronteront

Un championnat du monde espéré à Valcourt

Or, la victoire semble à sa portée.

« Cette année, j’ai été chanceux à mes deux dernières courses. Mais à ma première dans le Témiscouata, j’ai eu moins de chance. Mais au moins j’ai pu finir ma course. Après, ç’a été beaucoup mieux : j’ai terminé au premier rang à Shawinigan. »

C’est beaucoup grâce à son père Brian Gadoury que le garçon de Bedford se débrouille bien sur la piste à un si bas âge.

« Je lui ai transmis ma passion. Kingston a commencé la motoneige à l’âge de trois ans. On lui a acheté une motoneige. Il a eu la chance de pouvoir conduire sa propre motoneige. Il passait ses journées dehors. Ensuite, le modèle 200 est arrivé. On a décidé de grossir sa machine. Je pense qu’on n’a pas fini de grossir sa machine. De la motoneige, il en mange. Il a même commencé à faire de la course en motocross l’été et l’hiver, il en fait sur glace. »

Ce qui l’allume le plus dans la course de motoneige?

« J’adore les départs. J’ai le regard fixé sur le drapeau et la lumière puis je suis prêt à partir. J’aime aussi faire les sauts. Il ne faut pas que j’atterrisse sur le plat parce que ça peut faire mal. »

Son père assure que malgré les coûts rattachés à la pratique de la motoneige, il se trouvera toujours derrière son garçon pour l’appuyer.

« Tant qu’il aimera ça, on l’encouragera! »