Christopher Dégarie Giroux, 22 ans, est notamment accusé d’agression sexuelle et de contacts sexuels sur une enfant âgée de moins de 16 ans.

Fillette agressée au McDonald's: trois accusations déposées contre un Granbyen

Le Granbyen soupçonné d’avoir agressé une fillette âgée d’à peine neuf ans dans les toilettes d’un restaurant McDonald’s, Christopher Dégarie Giroux, fait face à des accusations d’agression sexuelle, de contacts sexuels et d’avoir omis de respecter une ordonnance qui lui interdisait de se trouver en présence d’une personne âgée de moins de 16 ans.

Cette sordide histoire a débuté lorsqu’une famille de passage à Granby s’est arrêtée au restaurant McDonald’s de la rue Denison Est, lundi soir, vers 22 h. La fillette s’est ensuite rendue seule aux toilettes du commerce. Le suspect l’aurait alors suivi pour la rejoindre dans la pièce. 

Son père, possiblement inquiet de ne pas la voir revenir, est rentré dans la pièce où il a surpris un homme près de sa fille. 

Une bousculade s’en est suivie entre le père de famille et le suspect. Ce dernier a réussi à prendre la fuite. Une description de l’individu a permis aux policiers dépêchés dans le secteur de le localiser dans la rue Drummond qu’il a gagnée en empruntant le pont flottant situé derrière le restaurant.

L’homme âgé de 22 ans, qui est connu des policiers, a été arrêté.

La fillette a notamment subi un choc nerveux. La nature des gestes posés par l’homme n’a pas été précisée par le service de police mardi.

Accusations

Trois accusations ont été déposées contre le Granbyen, soit agression sexuelle, contacts sexuels sur une mineure et non-respect d’ordonnance de la cour.

Il était interdit à M. Dégarie Giroux, un jeune homme de petite stature, d’approcher un mineur à la suite d’une précédente condamnation pour des faits similaires.

En mai 2018, à Longueuil, il avait été condamné à 90 jours de prison pour agression sexuelle, contacts sexuels sur un mineur, non-respect de ses conditions et fabrication de fausses preuves en cour.

Deux ans plus tôt, il avait été trouvé coupable de vol qualifié et d’entrave au travail des policiers.

Une fillette âgée de neuf ans a été agressée dans les toilettes d’un restaurant McDonald’s de Granby.

Tic

Vêtu d’un t-shirt gris et de shorts bleus, secouant fréquemment la tête comme s’il avait un tic nerveux, il a brièvement comparu devant la juge Julie Beauchesne, de la Cour du Québec, mardi, au palais de justice de Granby.

La Couronne, représentée par Me Valérie Simard-Croteau, s’est opposée à sa remise en liberté compte tenu de la gravité des infractions reprochées et de la feuille de route de l’accusé.

Puisqu’il souffre d’une déficience intellectuelle, Me Mireille Leblanc, de la défense, a demandé que M. Dégarie Giroux subisse une évaluation psychiatrique sur son aptitude à comparaître.

Une demande acceptée par la juge Beauchesne. Ce faisant, elle a indiqué à l’accusé qu’il lui est interdit de communiquer avec la victime ou ses proches.

L’accusé doit revenir devant la cour le 22 juillet. Il s’expose à une peine maximale de 14 ans de prison.