Toutes les visites sont suspendues au Centre d'hébergement Mgr Victor-Tremblay de Chicoutimi.
Toutes les visites sont suspendues au Centre d'hébergement Mgr Victor-Tremblay de Chicoutimi.

Éclosion majeure de gastro dans un CHSLD de Chicoutimi

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
Toutes les visites sont suspendues au Centre d’hébergement Mgr Victor-Tremblay de Chicoutimi. Une éclosion majeure de gastro-entérite affecte présentement le tiers des résidents du CHSLD.

Une vingtaine de personnes sur 66 résidents sont touchées, confirme Stéphanie Gobeil, agente d’information au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Quelques cas potentiels font l’objet de précautions additionnelles par mesures préventives. Il y a aussi quelques cas confirmés chez les employés», ajoute Mme Gobeil.

Les autorités ont donc pris la décision de suspendre les visites du centre d’hébergement, situé sur la rue d’Angoulême, jusqu’à nouvel ordre. Comme il s’agit d’une situation évolutive, la consigne sera réévaluée jeudi.

«Dans la communauté, il y a beaucoup de gastro-entérite, mais il s’agit du seul CHSLD à être autant touché en ce moment», ajoute l’agente d’information.

Cette dernière explique que le CIUSSS parle d’éclosion dès qu’il y a deux cas reliés, et ce, dans une même installation. Dans le cas présent, il est question d’éclosion majeure, car le nombre de personnes atteintes est élevé.

La suspension des visites est donc préventive et s’ajoute à d’autres mesures mises en place entre les murs du centre d’hébergement.

«On demande aux visiteurs qui présentent des symptômes d’allure grippale ou qui sont reliés à la gastro de s’abstenir de visiter les proches en CHSLD ou dans les hôpitaux», rappelle Mme Gobeil.