En 1200 jours, 91 % du textile disparaît dans l’environnement sans laisser de trace.

Duvaltex: un textile beauceron révolutionnaire

Un matériau entièrement recyclable et biodégradable a été créé par l’entreprise beauceronne Duvaltex : un précurseur mondial dans l’industrie du textile.

«On vient de lancer un produit révolutionnaire, c’est un textile 100 % polyester recyclé et biodégradable. Nous sommes les seuls au monde à avoir cette technologie», détaille fièrement le président et chef de la direction de Duvaltex, Alain Duval. Adieu le plastique! En 1200 jours, 91 % du matériau disparaît dans l’environnement sans laisser de trace. Cette nouvelle technologie, Clean Impact Textiles, a été conçue avec des partenaires. 

«Aujourd’hui, les technologies sont créées dans un écosystème où les gens collaborent à travers le monde pour régler des problèmes majeurs», souligne M. Duval.

Duvaltex est une entreprise familiale québécoise bien connue dans l’industrie du textile. Avec son siège social à Québec et ses entreprises de fabrication en Beauce, elle a près de 300 employés. 

«Nous sommes un leader en Amérique du Nord. Nous fabriquons des tissus d’ameublement pour les bureaux, les hôtels, les restaurants, bref tout ce qui est commercial», explique Alain Duval. Depuis plus de 20 ans, Duvaltex souhaite se démarquer grâce à ses produits de développement durable. 

Prix d’innovation

La semaine dernière, l’entreprise était à Chicago, où elle a reçu le prix d’innovation du magazine Interior Design pour son nouveau matériau. 

«Cette nouvelle collection innovante de textiles de Duvaltex promet non seulement de transformer l’avenir des spécifications textiles durables, mais également de réduire considérablement l’impact des textiles en polyester sur la biosphère avec un tout nouveau modèle de recyclage et d’élimination en fin de vie», peut-on lire sur le site du magazine spécialisé en design intérieur. Pour Alain Duval, le développement durable et l’environnement sont au cœur des préoccupations de l’entreprise. «On a créé des produits recyclés, mais sans impact à la fin de leur cycle de vie», détaille-t-il. 

C’est en ajoutant un biocatalyseur que la biodégradation du textile est possible. «Cela permet la digestion anaérobique dans les sites d’enfouissement et les usines de traitement des eaux usées», peut-on lire sur le site Web de Duvaltex. Contrairement au polyester standard qui a un taux de dégradation de 6 %, ce nouveau polyester a un taux de 91 %.

L’innovation au cœur de l’entreprise

Concevoir de nouveaux produits est au centre des préoccupations de Duvaltex. «Toutes les entreprises doivent être à jour dans les technologies. Nous voulons nous démarquer pour faire une différence au Québec et à l’international», souligne Alain Duval. Cette entreprise souhaite devenir un pionnier dans l’industrie du textile grâce à sa méthode unique de fabrication. «Nous ne sommes pas dans le textile traditionnel, nous sommes dans un mode de pensée différente», indique-t-il. 

Avec beaucoup d’avenir, l’entreprise souhaite se tourner vers l’Europe. «C’est une grande aventure. Nous allons avoir un rôle important là-bas», explique Alain Duval. Le 20 juin prochain, l’entreprise participera à la foire internationale en matière d’innovations et de technologies manufacturières ITMA 2019 à Barcelone. Elle va s’informer sur de nouvelles façons pour améliorer ses produits à l’aide des avancées technologiques présentées. Son but : innover.