Le réalisateur du documentaire «The Mosquee» et M. Charaf de la communauté musulmane de Québec.
Le réalisateur du documentaire «The Mosquee» et M. Charaf de la communauté musulmane de Québec.

Documentaire sur la tuerie de la Grande Mosquée: incursion au coeur d'une communauté

Le Soleil
Presque trois ans jour pour jour après la tuerie à la Grande Mosquée, le réalisateur Ariel Nasr a présenté pour la première fois en salle son incursion au coeur de la communauté musulmane déchirée par cet événement tragique.
Le documentaire La Mosquée : une communauté menacée a en effet été projeté samedi à l'Université Laval en présence du cinéaste et de portes-paroles figurant dans l'oeuvre de 68 minutes.

Celle-ci dresse un portrait intimiste de la communauté musulmane de Sainte-Foy dans la foulée du triste premier anniversaire de l'attentat du 29 janvier 2017 qui a fait six morts et huit blessés.

Le documentaire témoigne de son courage, mais également de sa lutte pour changer les perspectives médiatiques et raconter la réalité des musulmans au Québec.

«Je suis revenu d’Afghanistan pour m’établir au Québec, car je souhaitais avoir une meilleure vie pour moi et ma famille. Quand j’ai entendu parler de la tuerie de la Grande Mosquée, pour moi ça m’a rappelé les attaques terroristes que j’ai vues en Afghanistan.» raconte le réalisateur, nominé aux Oscars en 2013, Ariel Nasr. «L’idée était de montrer la résilience de la communauté musulmane, mais aussi l’espoir qui les a animé au lendemain de la tragédie pour parler à la population et pour travailler à construire un meilleur avenir.»


Dans son documentaire, M. Nasr veut donner une chance à la population de voir l'impact que la tuerie de la Grande Mosquée a eu sur les membres de la communauté musulmane, et ce sans trop s'attarder «au tueur» (Alexandre Bissonnette).

«On veut juste s'en sortir»

Si les gens de la communauté musulmane de Québec ont accepté de participer au projet d'Arien Nasr, c'était en grande partie pour essayer de changer la vision «généralement négative» lorsqu'on parle des musulmans.

«Dans le documentaire, nous avons fait preuve d'une grande transparence, et nous voulions montrer notre solidarité auprès des nôtres, mais aussi à l'ensemble de la population du Québec», a indiqué M. Charaf, membre de la communauté musulmane de Québec. «On cherche juste à s'en sortir en tant que communauté et minorité», a-t-il ajouté en entrevue au Soleil.

La Mosquée : une communauté menacée sera projeté au grand public le mercredi 29 janvier, jour du troisième anniversaire de la tuerie, dans plusieurs cinémas Cineplex du Québec, dont celui de Sainte-Foy (21h30). Des représentations auront également lieu à Gatineau, Montréal, Sherbrooke et Victoriaville. Elles seront suivies de conversations avec des conférenciers invités. Avec Thomas Thivierge


Lien pour voir la bande-annonce: ici