Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais interprètent les deux seuls rôles du drame «Le nid»

Deux réalisateurs québécois primés au festival Fantasia

Le long métrage «Dans la brume» de Daniel Roby a remporté le prix Cheval noir du meilleur film au festival Fantasia de Montréal. «Le nid», de David Paradis, est quant à lui reparti avec le prix Barry Convex du meilleur premier long métrage canadien.

Tourné et produit en France, le Dans la brume du réalisateur québécois (Louis Cyr) raconte l’histoire poignante d’une famille qui tente de survivre à une brume toxique qui s’est répandue dans Paris, faisant un nombre incalculable de victimes.

Mettant en vedette Romain Duris et Olga Kurylenko, le film avait été présenté en ouverture du festival le 12 juillet dernier et avait reçu un très bon accueil. Le jury a estimé que l’oeuvre de M. Roby constitue un «terrifiant portrait d’une extension massive» et que «l’apocalypse n’avait pas été montrée de façon aussi convaincante depuis des décennies»! 

Dans la brume prend l’affiche le 10 août.

Le nid, premier long métrage du réalisateur originaire de Québec qui sortira le 31 août, raconte l’histoire d’un couple d’artistes qui décide de tourner un film dans un lieu abandonné en se livrant à un implacable jeu de vérité. Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais interprètent les deux seuls rôles du drame.

Le jury a retenu «sa narration non conventionnelle et inquiétante, ses révélations poignantes et une performance puissante de l’acteur Pierre-Luc Brillant». 

Avec La Presse