L'enquête a été transférée au Bureau des enquêtes indépendantes. Le BEI a confirmé sur son compte Twitter, vers 15 heures, «la prise en charge d'une enquête à Maniwaki».

Deux personnes blessées dans une altercation au palais de justice de Maniwaki

Deux personnes ont été transportées à l'hôpital pour soigner des blessures sérieuses après qu'une altercation eut éclaté au palais de justice de Maniwaki, mercredi.

Selon la Sûreté du Québec, l'altercation a eu lieu vers 13 heures entre un prévenu et un constable spécial.

Dans une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux et filmée par un témoin, on voit un jeune homme qui en vient aux coups avec un constable spécial.

Alors que l'agent tente de l'immobiliser, le prévenu refuse d'obtempérer aux ordres. Le constable spécial demande ensuite l'aide de ses collègues et de faire appel aux policiers.

Plusieurs autres constables viennent lui porter secours. On entend alors beaucoup d'agitation, des cris, puis un coup de feu est tiré.

En après-midi, mercredi, le sergent Marc Tessier, agent d'information à la Sûreté du Québec, a confirmé que les deux personnes impliquées ont subi «des blessures sérieuses», sans préciser si leur vie est en danger.

L'enquête a été transférée au Bureau des enquêtes indépendantes. Le BEI a confirmé sur son compte Twitter, vers 15 heures, «la prise en charge d'une enquête à Maniwaki».

Comme il s'agit d'une scène de crime, le palais de justice de Maniwaki a dû mettre fin à ses activités pour la journée.