Une réplique de la soucoupe volante qui aurait transporté jadis Raël auprès des extraterrestres a été mise en vente.

Des objets du musée des Raëliens sur Kijiji

Des objets ayant meublé le défunt musée UFOland de l’ancien domaine du mouvement raëlien à Maricourt, en Estrie, ont été mis en vente sur un site de petites annonces.

Une « soucoupe volante contenant pancarte explicative de l’histoire de Raël », une « chaîne d’ADN UFO rotative », une maquette originale de « l’ambassade UFO présentée à un premier ministre du Canada », des cadres et des « feuillets de croyances raëliennes », attendent les offres des acheteurs amateurs d’OVNIS.

La description et les photos de la marchandise hétéroclite se retrouvent sur le site Kijiji. Le prix de vente n’est pas spécifié. Toutefois, il est mentionné que les objets sont idéals pour les propriétaires de discothèque, de restaurant ou d’arcade.

Les vendeurs suggèrent aux acheteurs de leur faire parvenir une offre avec leurs coordonnées. « Nous communiquerons avec vous la semaine prochaine », précise-t-on.

« Aidez-nous à réaliser cette vente, la moitié du montant reçu ira à un organisme communautaire de notre région. Merci! », peut-on y lire.

Rappelons que le musée Ufoland, qui avait ouvert ses portes en 1995, avait été fermé en 2003. L’organisation fondée en 1974 par le Français Claude Vorilhon, dit Raël, était venue s’installer dans un domaine du rang 7, non loin de Valcourt. Les installations devaient servir à l’origine à accueillir des extraterrestres.  

Le site comptant 275 acres a réuni des centaines d’adeptes du mouvement libertin pendant quelques étés.

Une « soucoupe volante contenant pancarte explicative de l’histoire de Raël », une « chaîne d’ADN UFO rotative », une maquette originale de « l’ambassade UFO présentée à un premier ministre du Canada », des cadres et des « feuillets de croyances raëliennes », attendent les offres des acheteurs amateurs d’OVNIS.

Cité de la paix

En 2007, le mouvement raëlien avait confirmé que le domaine de Maricourt avait été vendu à la fondation MedicaDev. Celle-ci caressait des projets d’investissements totalisant rien de moins que 100 M$ pour ce qui serait devenu la « Cité de la Paix ».

L’investissement avait pour but d’établir un spa santé, un centre anti-âge, une entreprise de plantes médicinales et une autre de fabrication d’éoliennes horizontales. Le vaste complexe, qui serait nommé la Cité de la Paix, aurait pu aussi servir à la fabrication de biocarburants élaborés à partir des résidus de plantes médicinales et de « l’eau trimère » que l’on retrouverait à Maricourt.

La fondation MedicaDev voulait déplacer le fameux musée UFO-land avec sa soucoupe volante et certains objets ayant appartenu à Raël dans un secteur à part de la propriété Cité de la Paix.

Le projet mirobolant n’a pas abouti.

L’endroit est demeuré pratiquement vacant jusqu’en 2016, quand le Camping Havana Resort a ouvert sur ce site ayant eu la même vocation il y a plusieurs dizaines d’années.

Sur la page Facebook du Havana Resort, on peut constater que la soucoupe volante, réplique de celle qui aurait transporté jadis Raël auprès des extraterrestres, a servi lors de la fête de l’Halloween des campeurs l’automne dernier.

Il n’a pas été possible d’obtenir les commentaires de la direction du camping.