Des dizaines de militants matinaux étaient postés devant les entrées des bureaux du Parti libéral du Québec sur le boulevard Wilfrid-Hamel, à Québec, mercredi matin.

Des manifestants bloquent les bureaux du PLQ à Québec

Des manifestants ont bloqué les bureaux du Parti libéral du Québec sur le boulevard Wilfrid-Hamel, mercredi matin. Ils réclamaient notamment un meilleur financement pour les quelque 4000 organismes communautaires.

Ils étaient des dizaines de militants matinaux postés devant les entrées du bâtiment de l’intersection du boulevard Père-Lelièvre, acquis en mai 2016 par la formation politique.

«C’est en prévision du budget qui s’en vient pour rappeler [nos] demandes au gouvernement», explique Raphaël Létourneau, responsable des communications au Regroupement des organismes communautaires de la région 03. «Le manque à gagner est de 475 millions $. On cherche à avoir des engagements clairs.»

Outre des fonds accrus, les groupes communautaires réclament une plus grande autonomie face au gouvernement pour mener leurs affaires. Aussi un réinvestissement dans les services sociaux, les mesures d’austérité ayant appauvri des citoyens vulnérables qui seraient plus nombreux à demander de l’aide, indique M. Létourneau.

Les militants matinaux avaient préparé plusieurs bannières pour l'occasion.

En vidéo

De la visite pour les députés

La virée des militants dans la capitale se poursuivra en après-midi. Les militants effectueront une tournée des bureaux des élus libéraux. Deux délégations visiteront André Drolet, Raymond Bernier, François Blais, Patrick Huot, Véronyque Tremblay et Sébastien Proulx.

D’autres actions de visibilité sont organisées dans 14 régions du Québec mercredi dans le cadre la campagne Engagez-vous pour le communautaire.

Pour l’anecdote, le bâtiment acheté par le PLQ sur le boulevard Wilfrid-Hamel a été construit en 1984. Selon le rôle d’évaluation municipal, il valait 925 000 $ en 2014, année de la dernière révision.