Toutes ces annonces sont de fausses offres de bouledogue français à donner. L’arnaque conduit à un vol d’identité.
Toutes ces annonces sont de fausses offres de bouledogue français à donner. L’arnaque conduit à un vol d’identité.

De faux chiots à donner en échange de votre identité

CHRONIQUE / Dans les dernières semaines, plusieurs internautes ont partagé des annonces de chiots bouledogues français mis en adoption par de faux profils Facebook.

Nous avons correspondu avec trois de ces profils, dont la photo est toujours une belle jeune femme, afin de comprendre l’intention de ces personnes malveillantes.

Par le biais de Messenger, on avise que l’animal est à donner et que l’adoptant aura seulement les frais de transport de 450 $ à payer. Ça semble être toute une opportunité, considérant que cette très convoitée race se vend actuellement jusqu’à 5000 $.

La première réponse, en conversation privée, est toujours la même : « Il est micropucé et vacciné, mais avant toute chose, j’aimerais vous poser quelques questions si vous me le permettez. »

Après avoir reçu notre accord, on reçoit les questions suivantes :

> Que faites-vous dans la vie ?

> Avez-vous des enfants ?

> Avez-vous assez d’espace et de temps pour mon chiot ?

> Avez-vous un vétérinaire qui prendra soin du chiot ?

Vient ensuite l’histoire de la vendeuse. « Je suis originaire de Montréal, mais j’ai dû me déplacer à Détroit pour mutation professionnelle et, arrivée à Détroit, ma fille est tombée malade. Prise à l’hôpital, je manque de temps pour m’occuper du bébé. Je ne supporte plus de le voir seul à longueur de journée et je préfère le donner à une famille qui en prendra bien soin comme la vôtre plutôt que de le vendre et ensuite le voir abandonné et maltraité. Merci de comprendre notre douleur. »

La personne se montre très accommodante : « Je saurai vous le faire parvenir directement dans votre région, si cela ne vous dérange pas, bien sûr. Je vais vous l’envoyer avec son panier, de la nourriture, sa laisse, son collier et avec certains de ses jouets, pour qu’il se sente toujours chez lui. Je vais vous expliquer comment procéder pour que le chiot arrive chez vous. Je dois enregistrer le chiot auprès de l’agence de transport d’animaux que nous avons utilisée quand je me déplaçais pour Détroit. Je vais contacter la même agence et elle vous livrera directement le chiot à votre domicile. Quand j’ai aménagé à Détroit, j’ai dû dépenser 450 $ pour le transport et la livraison du chiot à mon domicile. Cela vous coûtera aussi ce montant à la livraison. »

La vendeuse confirme que l’agence de transport est Flypets, une compagnie ayant un site Internet qui semble crédible, et elle assure que le paiement se fera à la réception du chien.

Pour poursuivre, on demande le nom complet de l’adoptant, son adresse courriel, une adresse de livraison et un numéro de téléphone. Quelques heures après avoir reçu ces informations, un appel du Michigan valide l’envoi du chiot et l’interlocuteur précise avoir besoin de recevoir, par courriel, une pièce d’identité pour établir le certificat d’adoption.

Le courriel est signé Air Pet Shippers, une entreprise n’ayant aucun site Internet.

« Nous vous avons envoyé un avis d’expédition de votre chiot bouledogue français. Donnez un accusé de réception dans lequel vous devez nous confirmer votre adresse de livraison et nous faire parvenir une photo recto verso d’une pièce d’identité pour que nous puissions établir votre certificat d’adoption. Une fois que cela est fait, vous vous rendez directement dans un point de vente des Coupons NEOSURF près de chez vous et vous vous procurez des Coupons NEOSURF d’une valeur de 450 $. Vous nous donnez une confirmation d’achat de coupons afin que nos serveurs puissent les authentifier et activer le vol de votre chiot, afin qu’il embarque pour son vol en direction de votre région. »

Après nous avoir suggéré quelques points de vente dans notre secteur, on précise que lors de l’achat des Coupons NEOSURF, il ne faut pas mentionner que c’est pour l’achat d’un animal et plutôt dire que c’est pour un usage personnel.

« Ceci afin d’éviter de payer plus cher, car votre expéditrice nous a fait comprendre que vous n’êtes pas éleveur et nous fixons des prix très élevés aux éleveurs », peut-on lire dans le courriel.

Comme les policiers de la Sûreté du Québec avisent de ne jamais donner de renseignements personnels lors d’un achat en ligne, nous avons cessé les procédures, pour ne pas devenir une victime de vol d’identité.

Ainsi, aucune autorité n’a pu intercepter ces fraudeurs, car pour avoir une enquête, il doit y avoir un crime commis, donc une victime.

Nous avons dénoncé les profils sur Facebook, mais le réseau social n’a pas retenu ces profils comme étant suspects.

Pour signaler une fraude, communiquez avec : • Votre institution bancaire; • Le Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501; • La Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.