L'esprit du clocher
L'esprit du clocher

COVID: un pub de Neuville ferme après des insultes envers son personnel

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Devant sa clientèle récalcitrante à adopter les mesures sanitaires en place, la microbrasserie L’Esprit de Clocher de Neuville met la clé dans la porte «pour une période indéterminée».  

«C’est le cœur déchiré que je vous annonce l’arrêt des opérations de notre Pub pour une période indéterminée», peut-on lire dans un texte publié sur la page Facebook du pub, samedi.  

Des clients qui ne veulent pas suivre les consignes «pour des raisons obscures» auraient forcé l’établissement à prendre cette décision. 

La fermeture de la microbrasserie survient alors que l’auteur de la publication se dit «inquiète pour [le] personnel de service».  

«Nous n’acceptons tout simplement plus que notre personnel subisse des insultes, des commentaires désobligeants et de l’intolérance […] Bien que la plupart de notre clientèle soit sympathique, compréhensive et bienveillante, la minorité résistante qui fréquente notre établissement depuis sa réouverture mine notre climat de travail», explique-t-on.  

«Voici venu le temps de faire un pas en arrière, avant qu’on y laisse notre santé. Cette pause nous permettra de revoir notre mission et nos orientations. Nos valeurs restent les mêmes. Entres autres,  avoir du plaisir au travail dans le respect de nos collègues et de nos clients.»

Les opérations de l'usine et de la mise en marché des bières demeurent actives.