Bianca Andreescu, 27e mondiale, a atteint la deuxième ronde même si elle a connu des ennuis au service, comme le démontrent ses huit doubles fautes.

Coupe Rogers: Andreescu vient de l'arrière et élimine Bouchard en trois sets

TORONTO — Après une absence des courts de plus de deux mois, l'Ontarienne Bianca Andreescu a réussi son retour sur le circuit de la WTA en éliminant sa compatriote canadienne Eugenie Bouchard en trois manches de 4-6, 6-1, 6-4 mardi soir lors du volet féminin de la Coupe Rogers à Toronto.

Andreescu, 27e mondiale, a atteint la deuxième ronde même si elle a connu des ennuis au service, comme le démontrent ses huit doubles fautes. Sa victoire s'est confirmée à sa deuxième balle de match lorsque Bouchard a expédié un coup droit en décroisé à l'extérieur de la ligne de côté, après deux heures neuf minutes de jeu.

Depuis la fin de mars, Andreescu n'avait disputé qu'un seul match, soit lors du premier tour des Internationaux de France, à la fin du mois de mai. Elle avait difficilement vaincu la Tchèque Marie Bouzkova en trois manches avant de se retirer avant son duel contre l'Américaine Sofia Kenin après avoir aggravé une blessure à l'épaule droite.

Quant à Bouchard, 112e au monde, elle a subi un neuvième revers d'affilée malgré le fait qu'elle ait réussi 66 pour cent de ses premiers services. Toutefois, elle n'a pas su capitaliser alors qu'elle n'a gagné que 51 pour cent des points après avoir logé ses premières balles en jeu.

La dernière victoire de Bouchard à un tournoi de la WTA remonte à la mi-février en première ronde à Dubaï.

Bouchard n'était pas trop déçue de sa soirée de travail, malgré cet autre revers.

«Je pense que ce fut un très bon match pour moi, et l'une de mes meilleures performances depuis mon retour de ma blessure. Elle est une très bonne joueuse. D'avoir bataillé contre elle jusqu'à 6-4 en troisième manche me donne confiance et me motive à travailler encore plus fort.»

La Montréalaise avait bien amorcé le match en brisant le service d'Andreescu dès le premier jeu de la soirée. L'Ontarienne a récupéré ce bris au huitième jeu avant d'en redonner un à Bouchard dès le jeu suivant, permettant à cette dernière de prendre une avance de 5-4. Andreescu a sauvé trois balles de manche de suite mais Bouchard a finalement bouclé le set à sa quatrième occasion.

Andreescu a rebondi avec brio en deuxième manche, réalisant trois bris de service. Elle en a inscrit un autre dès le premier jeu de la quatrième manche, mais Bouchard a ramené le duel à service égal au sixième jeu. Andreescu a répliqué avec un autre bris dès le jeu suivant, son sixième de la soirée, qu'elle a su protéger jusqu'à la fin.

«Au premier set, j'étais un peu nerveuse. Je ne vous mentirai pas, a déclaré Andreescu. Mais j'ai chassé cette nervosité et j'ai essayé de retrouver ma concentration au deuxième set. Et j'ai gardé la bonne stratégie. Je me suis assurée de lui mettre de la pression dès le début des points, et je pense que c'est ce que j'ai réussi à faire aujourd'hui.

«J'ai essayé de tirer avantage de mon service, aussi, et de mettre en jeu le plus de retours possible. Au-delà de tout ça, je me sens bien, mon épaule aussi. J'espère que ça va durer le reste du tournoi de la saison.»

Au deuxième tour mercredi, Andreescu affrontera la Russe Daria Kasatkina, qui a éliminé l'Allemande Angelique Kerber en trois manches lundi.

La surprise Kenin

Plus tôt mardi, Sofia Kenin a causé une retentissante surprise, écartant la favorite et numéro 1 mondiale, Ashleigh Barty, au compte de 6-7 (5), 6-3 et 6-4.

Classée 29e au monde, l'Américaine de 20 ans a gagné pour la première fois en quatre matches contre Barty, une Australienne de 23 ans.

«Je ne me suis pas ajustée assez vite, a dit Barty. Je ne saurais pas expliquer comment j'ai pu arracher le premier set. Dans le reste du match, je pense que j'ai été chanceuse de remporter autant de jeux.

«J'ai réussi à lui compliquer les choses un peu, mais je manquais de finition. Sofia a mieux joué pendant les moments importants.»

Kenin n'avait pas encore battu une joueuse du top 5. Elle trouvera sur sa route Victoria Azarenka ou Dayana Yastremska, avec à l'enjeu une place en quarts de finale.

Barty échapperait le premier rang mondial si Naomi Osaka, actuellement numéro 2, savourait une victoire mercredi, face à Tatjana Maria.

«Je n'ai aucune idée du fonctionnement du classement, a concédé Barty, avec humour. Ce n'est pas quelque chose qui me tracasse ou qui retient beaucoup de mon attention. J'essaie de livrer mon maximum à chaque jour, c'est tout.»

La Bélarussienne Azarenka, jadis reine de la WTA, a inscrit une victoire de 6-2 et 6-2 aux dépens de l'Italienne Camila Giorgi.

Une autre surprise de taille est survenue en fin de soirée alors que la Tchèque Marie Bouzkova, 91e joueuse au monde, a éliminé l'Américaine Sloane Stephens en deux manches de 6-2, 7-5 dans un duel de deuxième ronde.

Stephens, finaliste l'an dernier à Montréal et septième tête de série, a donc été éliminée à son premier match d'un tournoi pour une deuxième semaine de suite.

Venus Williams a désormais perdu quatre matchs consécutifs, dont celui au premier tour à Wimbledon contre la jeune Américaine de 15 ans Cori Gauff.

Williams défaite au premier tour

Plus tôt mardi, Venus Williams, septuple championne en Grand Chelem, a été éliminée d'entrée de jeu.

L'Américaine de 39 ans a perdu 6-4 et 6-2 face à l'Espagnole Carla Suarez Navarro lors du premier match de la journée sur le court central, au Centre Aviva.

Suarez Navarro, 26e au monde, a mis un terme à une séquence de cinq défaites contre Williams, 56e.

«Elle a vraiment été très solide, a dit Williams. J'ai réussi plusieurs beaux points, mais je n'ai pas été assez constante. De son côté, elle est restée très régulière.»

Williams a perdu quatre matchs consécutifs, dont celui au premier tour à Wimbledon contre la jeune Américaine de 15 ans Cori Gauff.

Suarez Navarro fera face à l'Estonienne Anett Kontaveit, 16e tête de série, au deuxième tour. Kontaveit a vaincu la Russe Maria Sharapova, un ancienne no 1 mondiale, en trois manches lundi.

Ekaterina Alexandrova, Shuai Zhang et Katerina Siniakova ont également avancé au tableau.

En double, la Canadienne Leylah Annie Fernandez et la Roumaine Simona Halep ont été vaincues 1-6, 6-3 et 10-5 par Nicole Melichar et Kveta Peschke.