Félix Auger-Aliassime a obtenu le bris contre Gombos pour prendre les devants 5-4 à la deuxième manche et il a concrétisé la victoire sur son service.

Coupe Davis: Auger-Aliassime et Shapovalov mènent le Canada à la finale

BRATISLAVA — Félix Auger-Aliassime a permis au Canada d'accéder à la finale de la Coupe Davis grâce à sa victoire face au Slovaque Norbert Gombos (6-3, 6-4).

Il s'agissait de la deuxième victoire de la journée en trois matchs pour les Canadiens, qui tiraient de l'arrière 2-1 dans cette confrontation de qualification après avoir perdu le double 3-6, 7-5, 6-3 plus tôt samedi.

L'Ontarien Denis Shapovalov avait forcé la tenue du cinquième match décisif en défaisant Martin Klizan 7-6 (4), 6-4, ce qui a donné au Montréalais Auger-Aliassime l'occasion de conclure le match.

Shapovalov et Auger-Aliassime ont disputé les cinq matchs du Canada.

«Pour ma part, cela fait partie de mon apprentissage en tant que joueur, a avancé Auger-Aliassime, qui s'est bien repris après sa défaite en double plus tôt dans la journée et celle en simple vendredi. Chaque semaine, tu disputes des matchs, tu subis donc des défaites difficiles et tu dois rebondir. C'était la même chose ce week-end.

«J'ai perdu [en simple vendredi], cela ne signifie pas que la partie était finie. Cela n'a pas vraiment affecté ma confiance. [...] Nous étions toujours dans le coup et nous y avons cru jusqu'à la fin. C'est un bel effort de notre part.»

Shapovalov, âgé de 19 ans, occupe le 25e rang mondial. Auger-Aliassime, qui aura 19 ans au mois d'août prochain, est le plus jeune joueur du top-200, lui qui occupe le 106e rang.

Auger-Aliassime, qui faisait ses débuts en Coupe Davis lors de cette compétition de deux jours au NTC Arena, a obtenu le bris contre Gombos pour prendre les devants 5-4 à la deuxième manche et il a concrétisé la victoire sur son service.

Une équipe canadienne en liesse, avec Auger-Aliassime en tête drapé d'un drapeau du Canada, a grimpé dans les gradins après sa victoire pour faire la fête avec les partisans.

Auger-Aliassime a gagné 82 % de ses points avec sa première balle de service et a converti deux de ses quatre balles de bris contre son adversaire classé au 255e rang. Le match a duré une heure et 29 minutes.

Le Canada disputera la finale de la Coupe Davis à Madrid en novembre.

Denis Shapovalov a eu besoin d'une heure et 45 minutes pour venir à bout de Klizan, 38e joueur mondial.

Plus tôt samedi, Shapovalov a eu besoin d'une heure et 45 minutes pour venir à bout de Klizan, 38e joueur mondial. Il a totalisé six as et 22 coups gagnants.

«Je pense qu'avec le résultat d'aujourd'hui, le débat quant à savoir si je peux jouer sur terre battue est définitivement clos, a mentionné Shapovalov. Le niveau de tennis était très élevé aujourd'hui. Très heureux d'avoir remporté la victoire pour le Canada, nous en avions vraiment besoin.»

Plus tôt cette semaine, Hrbaty avait dit croire que Klizan était le meilleur joueur sur terre battue de chaque équipe, un commentaire que Shapovalov dit avoir utilisé comme source supplémentaire de motivation.

«Cela m'a vraiment inspiré pour jouer mon match, a-t-il ajouté. J'aime prouver que les gens ont tort et je pense que ç'a motivé toute l'équipe quand il en a parlé avant le match. C'était une motivation supplémentaire pour nous de lui prouver le contraire.»

Shapovalov avait donné l'avantage au Canada dans cette confrontation, vendredi, en défaisant Filip Horansky lors du premier simple. Mais Klizan a eu raison d'Auger-Aliassime pour créer l'égalité 1-1 à l'issue de la première journée et les Slovaques ont vaincu les jeunes Canadiens en double lors du premier match, samedi.

L'équipe canadienne, dirigée par Frank Dancevic, était privée de l'Ontarien Milos Raonic, 15e joueur mondial, et de Vasek Pospisil, de Vancouver, no 94, opéré au dos le mois dernier. Le Torontois Daniel Nestor, un spécialiste du double qui a été un pilier de l'équipe de Coupe Davis pendant des années, a pris sa retraite l'an dernier.

C'était la première fois que la Slovaquie et le Canada s'affrontaient en Coupe Davis depuis 1997. La Slovaquie avait remporté cette rencontre 4-1 à Montréal.