Le maire Régis Labeaume a affiché publiquement ces derniers mois son appui au quotidien Le Soleil.

Coopérative du Soleil: Labeaume se réjouit pour la diversité de l’information à Québec

Le maire de Québec Régis Labeaume a qualifié «d’excellente nouvelle» le jugement de la Cour supérieure qui permet au Soleil de poursuivre de continuer sous un mode de coopérative de solidarité.

«À quelques jours de Noël, c’est une excellente nouvelle pour les journalistes et artisans du quotidien Le Soleil, c’est aussi une excellente nouvelle pour la population de Québec qui pourra continuer de bénéficier d’une diversité d’opinions et de sources d’information», a-t-il commenté par un message écrit au Soleil en soirée lundi.

«J’ai une bonne pensée pour les retraités dont le combat n’est pas terminé», a-t-il ajouté.

M. Labeaume a affiché publiquement ces derniers mois son appui au quotidien comptant 123 ans d’histoire, lors d’un 5 à 7 en septembre et lors du spectacle bénéfice «Québec, mon amour» qui se tenait à l’Impérial le 27 novembre. Il avait alors estimé qu’il serait dangereux que la capitale ne compte plus qu’un seul quotidien. «Ce serait antidémocratique, même si je ne suis pas toujours content de la couverture...» avait-il lancé d’un ton badin. «Pour l’écosystème de Québec, Le Soleil est indispensable.»

«La meilleure des chances»

Le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, a souhaité sur Twitter «la meilleure des chances à cette coopérative», estimant qu'il s'agit d'une «bonne nouvelle pour la diversité dans les médias».

À LIRE AUSSI : Groupe Capitales Médias: la Cour supérieure entérine le plan de sauvetage