Québec s'est réveillée sous la neige et le vent.

Collisions multiples: la pire tempête depuis le début de l’hiver [VIDÉO + PHOTOS]

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Forts vents, beaucoup d’accumulations de neige, conditions routières médiocres... Québec y a encore goûté. La tempête n’est pas finie, un total de 40 centimètres de neige est attendu d’ici samedi, et la poudrerie rend déjà difficiles les déplacements depuis jeudi.

En plus des carambolages sur les autoroutes, la police de Québec a rapporté une cinquantaine de collisions depuis le début de cette tempête, la pire de l’hiver jusqu’à maintenant. À ces accidents s’ajoutent plusieurs sorties de route dans les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.

Les forts vents ont soufflé jusqu’à 90 km/h près du fleuve Saint-Laurent. Il n’y avait pas que les voitures qui se retrouvaient dans de fâcheuses positions. Dans le secteur du Vieux-Québec, il était notamment plus ardu pour les piétons de se déplacer en raison des rafales, la poudrerie rendait la visibilité nulle à certains endroits, sans parler des trottoirs. Il devenait difficile pour les véhicules de déneigement de rendre la voie libre à tout moment.

La gravité des accidents demeure mineure pour la plupart, on parle davantage de dommages matériels. Une personne a subi de graves blessures dans l’un des carambolages, elle a été transportée au centre hospitalier.

Plus tôt en matinée vendredi, les commissions scolaires de la Capitale et des Découvreurs ont choisi de fermer les portes des écoles de la région, de même que les cégeps. Elles ont imité Montréal qui avait déjà pris la décision de fermer jeudi. Les cours de l’Université Laval n’ont toutefois pas été suspendus. 

Avertissements

Environnement Canada a annoncé une «importante tempête hivernale» pour les secteurs Québec, Bellechasse, Côte-de-Beaupré — L’île d’Orléans, Lévis, Lotbinière, Portneuf, Saint-Lambert et Valcartier – Stoneham.

Un total de 40 centimètres était attendu jusqu’à samedi matin. Les vents combinés à la neige créent de la poudrerie généralisée, ce qui rend difficile la visibilité sur les routes, notamment. On suggère de retarder les déplacements non essentiels jusqu’à ce que les conditions météorologiques s’améliorent, soit samedi en après-midi.

Pour Bellechasse, Côte-de-Beaupré — L’Île d’Orléans, Lévis et Québec, un avertissement d’onde de tempête était aussi en vigueur. Le risque de débordement côtier est émis conjointement par Pêches et Océans Canada et le Service météorologique du Canada de la région du Québec.

«La combinaison des vents et du fait que nous sommes présentement en période de marées à moyenne amplitude risque de provoquer un débordement mineur le long de la côte», précisait-on sur le site d’Environnement Canada.

Routes fermées

Lévis a ouvert son Centre de coordination des mesures d’urgence dès 3h vendredi matin, et l’organisation municipale de sécurité civile s’est mobilisée. Plusieurs routes ont été fermées pour éviter les accidents ou les situations dangereuses, tels que des tronçons de l’autoroute 20 direction est et ouest et la route 132. 

La majorité des trottoirs de la ville étaient également fermés, étant recouverts d’une trop grande bordée de neige.

Plusieurs autres entraves étaient à signaler toute la journée sur tout le territoire et la chaussée se voulait enneigée sur plusieurs routes.