Le pont de l’île d’Orléans a été fermé pendant environ trois heures, jeudi après après-midi, à la suite d’une collision qui a fait un blessé grave.

Collision sur le pont de l'île d'Orléans: un homme succombe à ses blessures [VIDÉO]

Un homme dans la cinquantaine a perdu la vie à la suite d’une collision sur le pont de l’île d’Orléans, jeudi après-midi.

Vers 13h30, un camion cube et une fourgonnette ont fait un face-à-face sur le pont. L’impact a lourdement endommagé l’avant de la fourgonnette et son habitacle, laissant peu de chances au conducteur. 

Celui-ci a été transporté d’urgence à l’hôpital. Il se trouvait dans un «état critique» jeudi en fin d’après-midi. Il a succombé à ses blessures plus tard dans la journée. 

Le conducteur du camion cube a aussi été conduit à l’hôpital, mais pour des blessures mineures. 

«Le conducteur du camion circulait en direction nord vers Québec et il aurait dévié de sa voie pour percuter légèrement un véhicule et ensuite il a poursuivi sa route et a percuté la fourgonnette. Pourquoi? On ne le sait pas encore», indique Béatrice Dorsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Un expert en collisions de la SQ s’est rendu sur place pour reconstituer la scène de l’accident. L’enquête permettra d’en savoir plus sur les circonstances de la collision. 

Le pont fermé durant trois heures

À la suite de la collision, le pont de l’île d’Orléans a été fermé dans les deux sens pendant près de trois heures, de 13h30 jusqu’à 16h15 environ. 

La fermeture a été nécessaire pour permettre aux services d’urgences d’intervenir et à l’expert en collision d’analyser la scène de l’accident, a expliqué Mme Dorsainville.

La patience des automobilistes a été mise à rude mise à rude épreuve. La fermeture du pont a entraîné un long bouchon de circulation sur l’île d’Orléans et à Québec.

Environ 11 800 véhicules par jour empruntent le pont de l’île d’Orléans.

En octobre, ce dernier avait aussi été fermé dans les deux sens pendant une heure, à cause d’un trou dans la chaussée. 

Vers la fin de l’avant-midi, des patrouilleurs de la SQ avaient aperçu le trou d’environ 12 pouces sur 18 sur un joint de dilatation qui relie les dalles de béton sur le pont.

La SQ avait décidé de fermer la circulation sur le pont et de faire évacuer les automobilistes qui s’y trouvaient. Une équipe d’ingénieurs du ministère des Transports du Québec (MTQ) avait vérifié l’état des lieux et jugé finalement qu’il n’y avait pas de danger.

Un autre trou

Des photos prises par Le Soleil jeudi montrent que le béton est encore fragile. Sur un joint, on peut remarquer un trou par lequel le fleuve est visible. 

Le pont de l’Île d’Orléans date de 1935 et «la dalle est en fin de vie utile», avait indiqué en octobre Guillaume Paradis, un porte-parole du ministère des Transports (MTQ). 

Le pont fait l’objet d’une vigie constante, assurait M. Paradis. «Mais on n’est jamais à l’abri d’un bris comme celui-là», faisait valoir le porte-parole à propos du bris du joint de dilatation.

Le MTQ veut construire un nouveau pont à haubans d’ici 2024 pour relier Québec et l’île d’Orléans.

Le pont de l’Île d’Orléans date de 1935 et «la dalle est en fin de vie utile», avait indiqué Guillaume Paradis, un porte-parole du MTQ octobre.