Christian Malo, Carole Marcil, Mario Gariépy, Caroline Martineau, Jean-François Perreault, Marc Gendron, Jérôme Savary, Sylvain Denault et Valérie Gravel ont participé au premier conseil d’administration de la coop, jeudi.

CA de la coop de solidarité La Voix de l’Est: Mario Gariépy nommé à la présidence

La coopérative de solidarité La Voix de l’Est prend forme. Les membres du premier conseil d’administration (CA) ont été élus et la présidence en a été confiée au Granbyen Mario Gariépy.

Associé retraité chez Deloitte et actuel conseiller stratégique au sein de l’entreprise Artopex, M. Gariépy a accepté de mettre son expérience au profit de la nouvelle coopérative qui vise la relance du quotidien de Granby, après que le Groupe Capitales Médias (GCM), auquel il appartient, se soit placé sous la protection de la Loi sur la faillite à la mi-août.

«C’est vraiment un beau défi. Depuis que j’ai commencé à m’impliquer dans les démarches de transition, je trouve l’intensité des gens formidable. L’équipe est très motivée et très engagée. Elle veut vraiment réussir à faire évoluer le modèle d’affaires pour en faire un succès. Et cette passion m’a motivé», affirme Mario Gariépy, qui a aussi oeuvré au cours des derniers mois à mobiliser la communauté d’affaires pour assurer le maintien des activités du journal.

«Je pense qu’on a vraiment la possibilité de bâtir quelque chose», ajoute-t-il.

M. Gariépy dit croire au modèle coopératif, qui a fait ses preuves. Il a aussi participé il y a 20 ans au démarrage de la coopérative de travail de la radio de Granby. «M105, après 20 ans, demeure d’actualité et fonctionne très bien», dit-il.

Reste qu’à court et moyen terme les défis à relever sont nombreux pour la nouvelle coopérative, reconnaît le nouveau président du CA. Non seulement une nouvelle entreprise doit être créée, mais le modèle d’affaires doit évoluer. Une transition numérique est aussi incontournable, dit-il.

«Ça évolue très bien»

Mario Gariépy affirme néanmoins que tout semble vouloir se mettre en place. Et les choses bougent vite même si la structure financière de la reprise de GCM, qui mènera à la création de six coopératives, soit une pour chacun des quotidiens régionaux (Le Soleil, Le Droit, La Tribune, Le Nouvelliste, Le Quotidien et La Voix de l’Est), n’est pas encore attachée.

«Mais ça évolue très bien. Le modèle d’affaires est aussi très avancé (...) On est très confiants que ça va débloquer. D’ici deux semaines, on devrait avoir attaché, selon moi, l’ensemble des fils autour de ça», dit-il.

Les créanciers de GCM doivent se réunir à la mi-décembre pour approuver le plan de restructuration des six coopératives.

Localement, les démarches vont aussi bon train. La coop, qui a tenu son assemblée générale d’organisation cette semaine, sera prête à prendre le relais des activités, au moment opportun. «Même si, pour l’instant, la coopérative n’est pas opérationnelle, il faut quand même la structurer, l’organiser, la préparer et s’assurer que, dès que l’acquisition sera complétée, que le plan d’affaires sera accepté et le financement attaché, on sera prêt à bouger», relève Mario Gariépy.

Le rédacteur en chef de La Voix de l’Est, Marc Gendron, assumera la vice-présidence du conseil d’administration, tandis que la contrôleure financière, Carole Marcil, agira à titre de secrétaire et le représentant publicitaire, Jean-François Perreault, comme trésorier.

Le directeur principal des ventes, Sylvain Denault, le journaliste Jérôme Savary et l’infographiste Valérie Gravel siégeront aussi à titre d’administrateurs.

Deux postes restent à pourvoir au conseil d’administration. «On cherche à combler des compétences qu’on n’a pas nécessairement autour de la table, dont des compétences juridiques, technologiques ou de marketing et développement de marché. On a plusieurs hypothèses. Mais si des gens ont de l’intérêt, ils peuvent communiquer avec nous», dit Mario Gariépy.

Le spectacle En scène pour La Voix de l’Est, au profit du projet de coopérative du quotidien, a permis de récolter des revenus de plus de 23 500 $.

Succès

Le spectacle En scène pour La Voix de l’Est, organisé la semaine dernière au Palace, au profit de la coopérative, a par ailleurs généré des revenus de plus de 23 500 $. À lui seul, l’encan silencieux a permis d’amasser quelque 5000 $.

Plus de 700 personnes ont ainsi manifesté leur soutien au journal.

Amélie Robert, Amos J, Johanne Lefebvre, Kin ben ta tuque, Luc Senay, Madmoiselle, Marie-Ève et Émilie Janvier, Musicophonie, Tendanse, Vanessa Borduas et le band de la coop sont tous montés sur scène à cette occasion. La présence des marionnettes géantes du Théâtre de la Dame de coeur a aussi contribué à l'ambiance festive.