Le chef cuisinier Mathieu Cloutier, Estrien d’origine et propriétaire du restaurant Kitchen Galerie à Montréal, veut briser le silence sur la maladie de Crohn, qui touche environ un Canadien sur 155.

Briser le silence sur la maladie de Crohn

Le chef Mathieu Cloutier, propriétaire du restaurant Kitchen Galerie à Montréal, ne l’avait jamais avoué. Il est atteint de la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire de l’intestin. Il a reçu le diagnostic à l’âge de dix ans – mais il en souffrait depuis sa plus tendre enfance. Que faut-il éviter pour contrôler cette maladie qui ne se guérit pas? Il faut proscrire tout plein d’aliments ainsi que le stress et la fatigue, qui peuvent déclencher des crises.

« Quand on est chef cuisinier, on a tout ça. On veut et on doit goûter à tous les aliments. Les soirées sont stressantes, on doit être bien organisé. Malgré la maladie, je voulais quand même devenir chef », soutient celui à qui ses pairs ont remis le titre de « chef cuisinier national de l’année » en 2018 et qui a travaillé dans des cuisines un peu partout dans le monde.

Mathieu Cloutier a appris à vivre avec cette maladie qui ne prend pas de vacances. Il compose avec ses aléas quotidiennement. « J’ai des journées où tout va bien, où tout va très bien. Mais il y a des journées où je ne peux pas aller travailler. Où je suis fatigué, où ça ne va pas. Où je ne suis même pas capable de sortir de mon lit. C’est une maladie difficile, même quand on apprend à bien vivre avec et qu’on se tient en forme », explique-t-il.

L’alimentation d’une personne atteinte de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse est particulièrement difficile. Plusieurs aliments sont à éviter. Chaque personne, avec l’aide de son médecin, définit sa propre liste et ses propres tolérances. « Moi par exemple, je ne peux pas manger de légumineuses. Pourtant sur le menu de mon restaurant, il y a des lentilles. Au début de la soirée, je goûte pour ajuster la recette. Ensuite, ce sont des membres de l’équipe qui prennent la relève. Et ça va, parce que je prends des petites quantités », soutient-il comme exemple de cet équilibre difficile entre ce qui est possible et ce qui brise l’équilibre.

« Et quand je vais moi-même manger au restaurant, j’ai appris à poser les bonnes questions aux serveurs pour savoir de quoi les recettes sont composées pour éviter tous les aliments que je ne peux pas prendre », dit-il.

Aussi fréquente que le diabète

Mais qu’est-ce qu’est exactement la maladie de Crohn? Il s’agit d’une maladie auto-immune qui amène l’organisme à attaquer les tissus sains, ce qui produit de l’inflammation d’une partie ou de l’entièreté du tube digestif. Résultat : les symptômes comprennent des douleurs abdominales, des crampes, de la fatigue, des saignements internes ainsi que des selles fréquentes et urgentes.

La maladie touche un grand nombre de Canadiens. Elle est aussi fréquente que le diabète, par exemple. Au Québec, on estime que ce sont 55 000 personnes qui vivent avec l’une de ces deux maladies inflammatoires.

« Quand on a le diabète, on en parle. Mais quand on a la maladie de Crohn, c’est une maladie du tube digestif, c’est "gênant", on n’en parle pas. Moi-même, je l’ai caché presque toute ma vie dans le travail parce que je me disais que c’étaient mes problèmes personnels. Maintenant, je veux en parler parce que c’est une maladie qui touche un grand nombre de gens. Il faut briser le silence », soutient le chef cuisinier de 39 ans.

Un « tournoi de golf gastronomique » aura lieu le 16 septembre au profit de Crohn et Colite Canada. Les chefs François-Xavier Louineau des Vraies richesses, Charles-Emmanuel Parizeau du O’Chevreuil, Alex St-Arnaud du Chasse-Galerie, Suzy Rainville du Baumann et Mathieu Cloutier du Kitchen Galerie prépareront en effet un repas cinq services pour les invités.

Tournoi de golf

Le cuisiner originaire de la région a d’ailleurs accepté avec joie la coprésidence d’honneur d’un tournoi de golf au profit de Crohn et Colite Canada, un organisme qui amasse de l’argent pour financer la recherche, sensibiliser le public, la défense des droits des malades et la mise en place de programmes pour les patients.

Ce troisième tournoi de golf aura lieu le 16 septembre au Club et académie Longchamp. Et on ne passera pas seulement sa journée à jouer au golf. Que non. On mangera bien aussi lors de cette activité-bénéfice. En effet, il s’agira cette année d’un « tournoi gastronomique », grâce à la collaboration de cinq chefs réputés.

En effet, la chef Suzy Rainville du Baumann, Alex St-Arnaud du Chasse-Galerie, François-Xavier Louineau des Vraies richesses ainsi que Charles-Emmanuel Parizeau du O’Chevreuil se joindront au chef Mathieu Cloutier pour concocter un menu cinq services que les convives n’oublieront pas de sitôt pour le souper.

Pour information ou inscription : Pierre Labelle au 819 434-1458 ou pierrelabelle@gmail.com.