Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Jonatan Julien, a annoncé que l’achat et l’installation de bornes de recharge dans les édifices multirésidentiels pourront être subventionnés à 50 % jusqu’à concurrence de 5000 $ par borne.

Bornes de recharge: une aide supplémentaire pour le multirésidentiel [VIDÉO]

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Jonatan Julien, a annoncé vendredi matin, à l’ouverture du Salon du véhicule électrique de Québec, que le gouvernement du Québec accordera une aide supplémentaire pour l’installation de bornes de recharge dans les immeubles multirésidentiels de cinq logements et plus.

En vigueur depuis vendredi, cette aide financera la moitié des coûts d’acquisition et d’installation d’une borne de recharge de niveau 2 (240 volts) dans un immeuble jusqu’à concurrence de 5000 $.

Ce nouveau volet du programme Roulez vert s’adresse aux copropriétaires de condos et aux propriétaires d’immeubles de logements locatifs pour offrir la recharge à leurs locataires.

Limites

En mêlée de presse, le ministre a avancé que la limite annualisée par immeuble ne peut pas dépasser 25 000 $ pour des immeubles de 20 logements et plus. Le site du programme Roulez vert détaille ces limites qui sont aussi de 10 000 $ d’aide pour les bâtiments de cinq à neuf logements ou de 20 000 $ pour les immeubles de 10 à 19 logements.

«L’enveloppe budgétaire pour ce programme est de 4,7 millions $ jusqu’au 31 décembre 2020. Selon nos estimations, cela va nous permettre de subventionner approximativement de 1300 à 1400 bornes le cas échéant», a ajouté M. Julien lors de l’annonce. 

En raison de l’éloignement des stationnements intérieurs par rapport aux panneaux électriques des unités de condos, l’installation nécessite souvent des coûts supplémentaires que l’installation dans une résidence unifamiliale ne requiert pas. La facture supplémentaire peut s’élever à quelques milliers de dollars.

«La possibilité de recharge à domicile est un facteur-clé lorsque vient le moment de décider d’acquérir ou non un véhicule électrique», a déclaré M. Julien. 

Selon une donnée avancée par M. Julien, le Québec comptait 41 500 véhicules électriques (tout électriques et hybrides rechargeables) au 31 mars dernier. Et que la moitié des véhicules électriques achetés au Canada étaient acquis par des Québécois.

Par contre, l’annonce faite vendredi ne comporte pas d’assouplissement de la règle de la «double majorité» lorsque vient le temps d’adopter une résolution pour les modifications à faire dans les aires communes des immeubles de condos. Selon cette règle, il faut que 75 % des copropriétaires approuvent toute modification.

Les détails de l’annonce : bit.ly/2Qo580U

+

LE SALON DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE JUSQU'À DIMANCHE

Le premier Salon du véhicule électrique de Québec (SVEQ) est ouvert depuis vendredi à 13h au grand public, au Centre de foires d’ExpoCité. 

En plus des voitures exposées sur place, il sera aussi possible d’essayer gratuitement 25 véhicules électriques ou hybrides rechargeables sur un circuit de cinq kilomètres. Ce salon ne se limite pas uniquement aux voitures, mais laisse la place aux autres véhicules comme les vélos, les trottinettes et les gyropodes. 

Également, les fournisseurs de solutions de recharge et d’énergie solaire sont sur place pour répondre aux questions des visiteurs. Le SVEQ se tient jusqu’à dimanche 17h. 

Information sur le Salon et les tarifs : sveq.ca

Un VUS Tesla Model X exposé au Salon du véhicule électrique de Québec