Richie Sambora et Jon Bon Jovi ont enflammé le Temple de la renommée du rock and roll à Cleveland, samedi soir.

Bon Jovi et Nina Simone intronisés au Temple du rock and roll

CLEVELAND — La formation Bon Jovi s'est réunie avec les anciens membres Richie Sambora et Alec John Such pour une prestation puissante samedi soir alors que le groupe était intronisé au prestigieux Temple de la renommée du rock and roll.

Jon Bon Jovi, Sambora et Such ont été rejoints par David Bryan, Tico Torres et Hugh McDonald dans l'auditorium public de Cleveland, où le Temple est situé.

Les rockeurs ont joué des chansons populaires, dont You Give Love a Bad Name et It's My Life.

Richie Sambora a quitté Bon Jovi en 2013 et Alec John Such en 1994. Les membres ont pris tour à tour la parole sur scène. Ils ont exprimé leurs remerciements de leur accorder cet honneur et ont raconté de vieilles histoires sur leur groupe du New Jersey. Ils se sont tous serrés par la suite.

Jon Bon Jovi a déclaré qu'il a écrit durant des années son discours en vue d'une intronisation au Temple de la renommée du rock and roll.

«Il a fallu beaucoup de gens pour nous rassembler ici ce soir», a-t-il indiqué.

Le groupe a été intronisé par Howard Stern, qui a souligné que le groupe a vendu plus de 130 millions d'albums.

La 33e cérémonie a débuté par un hommage à Tom Petty, décédé en octobre à l'âge de 66 ans. Les Killers ont été chaudement applaudis par les spectateurs lorsqu'ils ont commencé à jouer American Girl, puis Free Fallin.

The Cars ainsi que Nina Simone, Dire Straits, The Moody Blues et Sister Rosetta Tharpe feront également leur entrée au Temple de la renommée du rock and roll cette année.

Les frères Mark et David Knopfler de Dire Straits n'assisteront pas à l'événement, a indiqué John Illsley, le bassiste du groupe britannique.

Nina Simone, qui est décédée en 2003, était une militante pour les droits civiques aux États-Unis. Elle a influencé Alicia Keys et Aretha Franklin. Mary J. Blige l'intronisera et Andra Day chantera en son honneur.