La file d’attente devant un magasin Sobeys s’étirait dans le stationnement et débordait dans la rue avant l’ouverture prévue à 10h, mardi.

Blizzard à Terre-Neuve: les épiceries rouvrent après cinq jours à St. John’s

ST. JOHN’S, T.-N.-L. — Les épiceries ont rouvert leurs portes mardi dans la capitale de Terre-Neuve-et-Labrador, pour la première fois depuis le grand blizzard de la semaine dernière qui a complètement paralysé la ville pendant des jours.

Les résidants de Saint-Jean ont été nombreux à se rendre dans les supermarchés pour faire leurs courses. La file d’attente devant un magasin Sobeys s’étirait dans le stationnement et débordait dans la rue avant l’ouverture prévue à 10h.

Les autorités municipales ont conseillé aux résidants de faire des provisions pour au moins 48 heures, mais plusieurs ont rebroussé chemin lorsqu’ils ont vu la longue file de clients qui les avaient précédés.

En vingt minutes, il n’y avait déjà presque plus d’espace pour circuler à l’intérieur du commerce alors que les clients remplissaient leur panier d’aliments essentiels et d’autres articles nécessaires au quotidien, laissant des tablettes pratiquement vides.

Les résidants de St. John’s ont été nombreux à se rendre dans les supermarchés pour faire leurs courses mardi.

Les épiceries ouvraient leurs portes pour la première fois en cinq jours depuis le déclenchement de l’état d’urgence dans la capitale provinciale. L’état d’urgence était d’ailleurs toujours en vigueur, mardi, à Saint-Jean, après la tempête de vendredi qui a laissé 76 centimètres de neige sur la région.

Mercredi, l’état d’urgence doit encore être maintenu, mais la municipalité de Saint-Jean a assoupli les règles pour permettre à certains magasins de rouvrir pour vendre des «denrées de base». Les épiceries et les pharmacies pourront ouvrir de 10h à 18h, tout comme les cliniques médicales pour soulager la pression sur les urgences.

Les compagnies de distribution de produits gaziers et pétroliers pourront aussi reprendre les livraisons à domicile pour alimenter les systèmes de chauffage.

Des centaines de membres des Forces armées canadiennes ont été déployés pour aider la province à se remettre de la tempête.

Les déplacements restaient difficiles mardi dans l’est de Terre-Neuve et les vols commerciaux à l’aéroport international de Saint-Jean ne devraient pas reprendre avant mercredi.