Baisse de la valeur des permis de bâtir au Québec en juin

OTTAWA — Le Québec est la province qui a enregistré la baisse la plus marquée de la valeur de ses permis de bâtir en juin.

Selon Statistiques Canada, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes s’est établie à 8,1 milliards $ en juin, en baisse de 2,3 % par rapport au mois précédent. Selon l’agence fédérale, ce repli est attribuable à la diminution des intentions de construction de bâtiments résidentiels, après la vigueur enregistrée en mai.

Au Québec, la somme des permis de bâtir a diminué de 8,4 % pour s’établir à 1,4 milliard $ lors du sixième mois de l’année, chaque composante ayant enregistré des baisses.

Il s’agit de la troisième diminution mensuelle consécutive observée. Cinq des six régions métropolitaines de recensement au Québec ont affiché un repli; le Saguenay était l’exception avec une hausse de 35 %. 

À Québec

En juin, la valeur des permis de bâtir délivrés dans la région de Québec s’est établie à 70 millions $, soit le montant le plus faible depuis janvier 2006.

Dans le secteur résidentiel, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités s’est établie à 5,2 milliards $ en juin, en baisse de 5,7 % par rapport à mai. Le Nouveau-Brunswick est la seule province à avoir affiché une augmentation.

La valeur des permis de bâtir dans le secteur non résidentiel a augmenté de 4,6 % en juin pour se chiffrer à 2,9 milliards $. Les hausses en Alberta et en Ontario ont plus que contrebalancé les baisses observées dans six provinces.