Ariel Jeffrey Kouakou a été aperçu pour la dernière fois entrant dans le parc des Bateliers, qui longe la rivière des Prairies.

Autre battue infructueuse pour retrouver le petit Ariel

MONTRÉAL — Une autre battue a eu lieu samedi afin de retrouver le petit Ariel Jeffrey Kouakou, disparu depuis près de trois semaines.

Des dizaines de bénévoles ont ratissé le parc des Bateliers, qui longe la rivière des Prairies, dans le secteur où le garçon de 10 ans a été vu pour la dernière fois.

Lors d'un point de presse en après-midi, le père de l'enfant, Frédéric Kouakou, a remercié les personnes et les organismes qui participent aux recherches et qui soutiennent la famille.

La thèse d'une chute accidentelle dans la rivière des Prairies est privilégiée par les enquêteurs. M. Kouakou a toutefois dit que les policiers lui ont indiqué qu'ils s'intéressent de façon égale à l'hypothèse d'un enlèvement.

Il a dit souhaiter que les autorités déploient autant d'efforts pour examiner la thèse de l'enlèvement que ceux pour fouiller la rivière et ses berges.

Vendredi, un chien pisteur spécialisé dans les recherches sur la glace et dans l'eau a été mis à contribution, mais sans succès. En raison des dangers que posent la glace et le courant, les plongeurs n'ont pu sauter dans la rivière.

M. Kouakou a également indiqué avoir rencontré le grand-père de Cédrika Provencher qui lui a demandé de garder espoir.

Ariel a été aperçu pour la dernière fois entrant dans le parc des Bateliers, qui longe la rivière des Prairies. Les enregistrements de caméras de sécurité ne le montrent pas en train de ressortir du parc.

Entre-temps, le SPVM continue de recueillir les informations du public.