Asbestos veut changer de nom

Le conseil municipal d’Asbestos souhaite changer le nom de la municipalité trop associée à l’amiante. La décision a été prise à la suite de plusieurs réflexions et dans une optique de développement tournée vers l’avenir, annonce-t-on.

La municipalité demande aux citoyens de se prononcer pour trouver un nouveau nom qui sera choisi en 2020. On veut ainsi mettre de côté le mot « Asbestos » qui signifie « amiante » en anglais et qui n’a pas une bonne connotation, particulièrement dans les milieux anglophones.

À LIRE AUSSI: Pas de mariage entre Danville et Asbestos

Il constitue en fait un frein dans la volonté de la Ville de développer des relations économiques à l’extérieur. C’est donc en gardant en tête la volonté de la municipalité d’être dynamique autant sur le plan citoyen qu’économique que la décision de changer de nom a été prise, évoque-t-on. 

Tout comme ses citoyens, le conseil municipal demeure conscient que l’histoire d’Asbestos et son patrimoine sont très chers aux yeux de tous. C’est pourquoi ces éléments seront pris en compte tout au long du processus. Asbestos a dû faire son deuil de l’exploitation minière de l’amiante à la fin de 2012 avec la fermeture de la mine Jeffrey.

« Comme les citoyens sont les ambassadeurs d’une municipalité et sont les représentants de sa vitalité, il allait de soi que la population serait partie prenante du processus et du choix du nouveau nom », souligne le maire d’Asbestos Hugues Grimard. 

Hugues Grimard

Nouveau nom rassembleur

Le nouveau nom sera annoncé en 2020 à l’occasion d’un événement qui se voudra rassembleur pour l’ensemble des citoyens.

D’ici là, la Ville d’Asbestos tiendra la population au courant des développements grâce à son site internet, sa page Facebook et le portail citoyen Jean-Paul.

« Bien que tous les détails du processus ne soient pas ficelés, nous pouvons toutefois affirmer que le conseil municipal recueillera les suggestions des citoyens. D’autres moyens seront aussi mis en place afin de faire ressortir les toponymes possibles », tiens à préciser le maire Grimard.

« Nous souhaitons une démarche transparente et inclusive. »

Ce n’est pas la première fois que le changement de nom pour cette ville est évoqué. Le débat a ressurgi à la fin des années 90. Au début des années 80, les élus avaient déjà longuement étudié la question.

Cette nouvelle survient quelques jours après qu’Asbestos et sa voisine Danville aient décidé de ne pas se fusionner, préférant coopérer plus largement pour assurer divers services aux citoyens.