Bianca Andreescu a dominé Venus Williams, de 20 ans son aînée, dans les points gagnés au premier et au deuxième service, tout en remportant neuf balles de bris.

Andreescu crée la surprise en éliminant Venus Williams

AUCKLAND — La Canadienne Bianca Andreescu a causé une autre surprise, vendredi, en éliminant l'Américaine Venus Williams en quarts de finale de la Classique d'Auckland, en Nouvelle-Zélande.

L'Ontarienne de 18 ans, qui occupe le 152e rang au classement mondial de la WTA et qui a dû franchir les qualifications pour accéder au tableau principal, a disposé de sa rivale en trois manches, 6-7 (1), 6-1 et 6-3.

«Je crois que tout est possible et, ce soir, je pense que j'ai réussi l'impossible, a commenté Andreescu. Mon objectif était seulement de me qualifier et peut-être de disputer deux matchs. Mais maintenant que j'ai battu deux des meilleures joueuses, qui sait? J'ai confiance en moi.»

Après avoir cédé un bris dès le premier jeu de la deuxième manche, Andreescu a remporté 11 jeux d'affilée pour prendre le contrôle du match.

Venus Williams était classée sixième tête de série du tournoi.

Andreescu avait étonné les observateurs, jeudi, en éliminant la favorite du tournoi, la Danois Caroline Wozniacki.

Elle affrontera en demi-finale la Taïwanaise Su-Wei Hsieh, no 3, qui a défait l'Espagnole Sara Sorribes Tormo 6-3, 6-2.

L'autre demi-finale opposera l'Allemande Julia Goerges, qui a vaincu la Québécoise Eugenie Bouchard 3-6, 6-3, 7-6 (6)en quarts de finale, et la Slovaque Viktoria Kuzmova.

Goerges a totalisé sept as et 47 coups gagnants.

«Je pense que c'est l'un des plus difficiles matchs que j'ai disputés et probablement le plus dur ici à Auckland, a confié Auckland. Les vents aujourd'hui soufflaient en tourbillonnant par intermittence.»

Bouchard a eu une balle de match sur son service à 6-5 lors de la dernière manche mais elle n'a pu la convertir.