Les services d'urgence ont évacué du motel au total 52 personnes, dont deux enfants et des employés, ainsi qu'un chien.

46 personnes à l'hôpital pour un empoisonnement au monoxyde de carbone à Winnipeg

WINNIPEG — Quarante-six personnes ont été transportées à l'hôpital, mardi, en raison d'un empoisonnement au monoxyde de carbone dans un motel de Winnipeg.

Parmi ces gens hospitalisés, 15 étaient dans un état critique, mais les autorités s'attendent à ce que tout le monde survive.

John Lane, chef du Service d'incendie et de soins médicaux d'urgence de Winnipeg, a indiqué que les services d'urgence avaient évacué au total 52 personnes, dont deux enfants et des employés, ainsi qu'un chien.

La fuite provenait de la chaufferie du motel, selon M. Lane.

Le chef de section par intérim, Steve Brglez, a expliqué que 15 patients se retrouvent dans un état critique étant donné qu'ils avaient de hauts niveaux de monoxyde de carbone dans leur sang.

Les ambulanciers paramédicaux étaient préoccupés par leur santé immédiate, mais ils ne s'inquiétaient pas pour leur vie, a-t-il ajouté.

«Ils ont été transportés dans un état critique selon les lectures et d'autres symptômes, dont la nausée, des vomissements, l'essoufflement et une diminution de leur niveau de conscience», a-t-il soutenu.

«Nous ne nous attendons pas à des morts.»

Sergiy Bolshakov écoutait la télévision dans sa chambre de motel lorsqu'un pompier a frappé à sa porte pour qu'il évacue les lieux. L'homme de Toronto a alors réalisé qu'il ne se sentait pas bien.

«Je me suis senti très étourdi et j'avais mal à la tête», a-t-il confié.

M. Bolshakov a été hospitalisé, mais il a reçu son congé quelques heures plus tard.

«Ils ont fait tous les tests nécessaires et j'ai pu partir», a-t-il relaté.

Manitoba Hydro est aussi intervenu sur les lieux, pour couper le gaz et aérer l'édifice.

La société a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une fuite de gaz naturel, mais bien d'un empoisonnement au monoxyde de carbone.

«Le gaz naturel a une odeur d'œufs pourris (le mercaptan) pour qu'il soit détecté - le monoxyde de carbone n'a pas d'odeur, ce pourquoi vous avez besoin d'une alarme dans votre maison ou votre entreprise», a-t-elle expliqué sur les réseaux sociaux.

Le propriétaire du motel, Justin Schinkel, a précisé que son établissement avait récemment été inspecté et qu'il n'avait jamais expérimenté de fuite de monoxyde de carbone auparavant.

«C'est le pire sentiment imaginable, tout d'un coup, quelque chose de grave se produit et on ne sait pas à quel point c'est grave», a-t-il raconté.

«Nous sommes simplement très heureux que les premiers intervenants soient si utiles et qu'ils aient pu arriver si rapidement pour nous aider.»