Le Festival des jeux de Gatineau arrive à maturité

Activité familiale désormais incontournable entre Noël et le Jour de l’an, le Festival des jeux de Gatineau est désormais bien connu et profite de son statut pour maintenir sa croissance.

Entre 1500 et 2000 personne ont accédé quotidiennement au site de l’événement — au complexe Branchaud-Brière — depuis jeudi. «C’est en plein dans nos attentes», résume la porte-parole du Festival des jeux, Mariella Montreuil.

Le public qui achète des billets pour amener leur famille dans les structures gonflables et autres activités pour enfants de tout âge est un bon indicateur de l’évolution de l’événement. La collaboration avec de plusieurs entreprises et organisations sportives de la région en est un autre.

Selon Mme Montreuil, le matériel et toutes les structures de jeux sont fournis par des entreprises de la région comme Minijeux Gonflables Chartrand de Fournier, dans l’Est ontarien. Des organisations gatinoises comme Karaté Sunfuki, Unigym et Vision Soccer peuvent également mettre en valeur leur discipline sur place. Pour les organisateurs des jeux, c’est pour inciter les jeunes à être actifs et promouvoir des sports qui obtiennent moins de visibilité que ces partenariats ont été développés.

Avis aux intéressés, dimanche sera la dernière journée pour assister au Festival des jeux de Gatineau cette année.

«On me pose souvent la question et c’est vraiment pour tous les âges. Il y a une zone pour les 9 ans et moins où les enfants ne sont pas bousculés par les plus vieux», explique Mariella Montreuil qui ajoute qu’adultes y trouvent également leur compte puisqu’ils peuvent accompagner leurs enfants dans certaines structures de jeu.

Sur une petite scène, de nombreux invités assurent de l’animation tous les jours. La Lutine GiGi, les acrobaties du Weggsphere et des démonstrations de kata par l’école de karaté Sunfuki en font notamment partie.