Le nouveau club de soccer représentant l’est de Gatineau portera le nom de FC des Vallées.

Le FC des Vallées est crée

Dans les cartons depuis plusieurs semaines déjà, le regroupement entre les associations de soccer de Buckingham et Masson-Angers est officiellement chose faite.

Les deux organismes ont entériné une entente de fusion, jeudi dernier, lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Le nouveau club de soccer représentant l’est de Gatineau portera le nom de FC des Vallées. Les membres des deux associations avaient soumis une vingtaine de suggestions de noms. Le comité de fusion a tranché sur une sélection des quatre propositions les plus populaires auprès des deux anciens organismes.

« Nous sommes très excités. Il y a beau momentum en ce moment et c’est vraiment le fun. C’est un moment historique. La beauté de la chose, c’est que la fusion avait déjà été tentée par le passé, mais ça n’avait pas fonctionné. Il y avait cette fois une volonté des deux côtés d’aller de l’avant », a indiqué la toute première présidente du FC des Vallées, Roxanne Chartrand.

Parmi les 12 membres du conseil d’administration de la nouvelle association, six membres proviennent à égalité de parts des deux anciens clubs alors que six nouveaux visages ont été élus à titre d’administrateurs. 

Même si les associations de Buckingham et Masson-Angers ont enregistré quelques inscriptions depuis quelques mois, une première séance d’inscriptions officielle du FC des Vallées se déroulera le 22 mars, dès 18 h, au centre de services de Masson-Angers. 

Le nouveau club s’attend à accueillir environ 500 joueurs pour la saison 2018, une cible somme toute modeste considérant qu’ils étaient 200 jeunes à pratiquer le soccer à Buckingham en 2017 et 500 autres à Masson-Angers. 

L’organisme aura par ailleurs à gérer la dette totale des deux anciens clubs, laquelle se chiffre à environ 78 000 $.

« Nos prévisions budgétaires ont été faites à la baisse parce que nous sommes conscients qu’il y a eu une certaine insécurité avec la suspension de l’ASMA. Il ne faut pas oublier aussi que nous sommes aussi quand même tard dans l’année pour les inscriptions». 

Tout en étant conservateurs, nous prévoyons quand même dès la première année rembourser 35 000 $ de notre dette », a expliqué Mme Chartrand.

Rappelons que c’est à la suite de la suspension de l’Association de soccer de Masson-Angers (ASMA) par Soccer Outaouais, en janvier dernier, que les négociations se sont intensifiées avec le club de Buckingham afin d’en arriver à une unification. Au fil des mois, l’ASMA avait cumulé à elle seule une dette de près 24 000 $ envers Soccer Outaouais, en raison notamment du non-paiement des affiliations d’équipes.