Le déneigement n'a pas pris de temps

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
La neige reçue dimanche a rapidement été déblayée des rues de Gatineau, ce qui ne fut cependant pas le cas pour tous les trottoirs, surtout dans le secteur Hull.
« Les rapports que j'ai eus jusqu'à maintenant montrent que tout va bien ; le déneigement s'est bien passé » a indiqué hier matin le conseiller responsable du dossier du déneigement à Gatineau, Aurèle Desjardins.
La quantité de requêtes reçues au service 3-1-1 indique aussi que les citoyens se sont montrés satisfaits des plus récentes opérations de déneigement. Hier avant-midi, seules sept requêtes avaient été enregistrées, alors que depuis le début des précipitations cet automne, près de 1500 requêtes ont été déposées auprès des services municipaux.
La tempête, qui a laissé derrière elle un peu moins de 15 centimètres de neige, a tout de même encombré les trottoirs, rendant difficiles les déplacements des piétons.
M. Desjardins a souligné qu'en raison de nombreux bris, seulement 55 % de l'équipement servant à déneiger les trottoirs du secteur Hull est disponible. La Ville attend toujours pour la fin janvier les six tracteurs à trottoirs qu'elle a commandés, mais qui sont actuellement coincés aux douanes.
Le conseiller Alain Pilon était beaucoup moins déçu, hier, que lors de la précédente tempête. « Au niveau des rues locales, je n'ai pas à me plaindre : tout a été fait avant même l'heure du souper hier [dimanche] soir, s'est-il réjoui. Mais on a encore de la difficulté avec les trottoirs et ça dérange. On m'a dit qu'on a encore de la difficulté avec l'équipement. »
Même constat du côté du conseiller Pierre Philion, qui avait lui aussi déploré l'état lamentable des rues au lendemain de la précédente grosse tempête. « La majorité des trottoirs de mon quartier ne sont pas encore déneigés, a-t-il dit hier avant-midi. J'ai même vu des gens marcher dans la rue sur le boulevard Saint-Joseph parce que les trottoirs n'étaient pas déblayés. »
M. Philion a tout de même tenu à saluer le travail des employés municipaux affectés au déneigement. « Quand je critique le déneigement, ce n'est pas contre le personnel, souligne-t-il. C'est dans le but qu'on leur donne l'équipement nécessaire et qu'il y ait assez de personnel. »
À Ottawa
Les quelque 13 centimètres de neige s'étant abattus sur la capitale nationale, dimanche, n'ont pas donné trop de fil à retordre aux employés municipaux d'Ottawa chargés du déneigement. Ces derniers ont procédé comme convenu au nettoyage des rues et des trottoirs dimanche et au déneigement des rues hier soir.
L'interdiction de stationner la nuit sur les rues d'Ottawa a été levée hier matin. Une nouvelle interdiction pourrait toutefois être émise si Environnement Canada devait prévoir une accumulation d'au moins 7 cm de neige dans la région d'Ottawa.
Dans une note remise au conseil municipal, le département des opérations de surface indique que la circulation était fluide, hier, ne signalant aucun retard important.
On précise aussi que le volume d'appels logés au service 3-1-1 est revenu à la normale. La plupart des appels reçus au cours de la fin de semaine avaient néanmoins trait à la météo.
AVEC DOMINIQUE LA HAYE