Le Droit
Le gouvernement Trudeau a créé la commission afin d'éviter une répétition de la campagne de 2015, lorsque le premier ministre Stephen Harper avait alors refusé de prendre part aux deux débats traditionnels parrainés par un consortium de télédiffuseurs. En fin de compte, il y a eu cinq débats organisés par différents médias, mais certains déploraient qu'une partie infime de la population canadienne ait pu les visionner. Sur la photo : Gilles Duceppe (BQ), Stephen Harper (PCC), Thomas Mulcair (NPD), Elizabeth May (PVC) et Justin Trudeau (PLC)
Le gouvernement Trudeau a créé la commission afin d'éviter une répétition de la campagne de 2015, lorsque le premier ministre Stephen Harper avait alors refusé de prendre part aux deux débats traditionnels parrainés par un consortium de télédiffuseurs. En fin de compte, il y a eu cinq débats organisés par différents médias, mais certains déploraient qu'une partie infime de la population canadienne ait pu les visionner. Sur la photo : Gilles Duceppe (BQ), Stephen Harper (PCC), Thomas Mulcair (NPD), Elizabeth May (PVC) et Justin Trudeau (PLC)

Le débat des chefs doit être plus accessible et courtois

Joan Bryden
La Presse Canadienne
OTTAWA — Les débats des chefs lors de la prochaine campagne électorale fédérale devraient être plus accessibles, courtois et éducatifs pour les électeurs qui tentent de faire un choix éclairé en vue des élections.