Le Droit
Près de trois ans après la disparition du Granbyen Jacques Choquette, ses ossements ont été découverts dans le secteur de Stukely. Des analyses ADN ont permis de confirmer son identité.
Près de trois ans après la disparition du Granbyen Jacques Choquette, ses ossements ont été découverts dans le secteur de Stukely. Des analyses ADN ont permis de confirmer son identité.

Le corps de Jacques Choquette enfin retrouvé

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
C’est la fin d’une longue et interminable attente pour les proches de Jacques Choquette qui sont à la fois attristés et soulagés. Plus de deux ans et demi après le meurtre du Granbyen, ses ossements ont été découverts dans le secteur de Stukely et ont été formellement identifiés grâce à l’ADN.