Le Droit
Le Canada, qui est encore bien loin de la pleine autonomie alimentaire, devra encore dépendre d’importations pour se nourrir une fois que la pandémie sera terminée.
Le Canada, qui est encore bien loin de la pleine autonomie alimentaire, devra encore dépendre d’importations pour se nourrir une fois que la pandémie sera terminée.

Le Canada loin de la pleine autonomie alimentaire

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Le Canada n’est pas près d’atteindre la pleine autonomie alimentaire, et dépendra encore d’importations pour se nourrir au lendemain de la pandémie. Dans une entrevue accordée au Droit cette semaine, la ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Marie-Claude Bibeau affirme que la nature commerçante du pays ne sera pas révolue au lendemain de cette crise mondiale.