La «date réaliste» pour l’installation des pneus d’hiver pour les automobilistes de l’Outaouais est le 5 novembre, selon des recherches menées par MétéoMédia et CAA-Québec.

Le 5 novembre, «date réaliste» pour poser les pneus d'hiver en Outaouais

La « date réaliste » à laquelle les automobilistes de l’Outaouais devraient installer leurs pneus d’hiver est le 5 novembre, selon CAA-Québec.

À la demande de CAA-Québec, MétéoMédia a épluché les données météorologiques des quatre coins de la province afin qu’il puisse être possible de déterminer la date maximale à laquelle les pneus d’hiver devraient être posés dans différentes régions.

L’organisme affirme que « le chiffre à retenir, c’est 7 °C ». En dessous de cette température, les pneus d’été « deviennent très rigides et perdent graduellement de leur adhérence », souligne CAA-Québec dans un communiqué diffusé jeudi. En revanche, un mercure à 7 °C est « parfait pour les pneus d’hiver, dont les semelles sont conçues pour garder leur souplesse à des températures froides », précise-t-on.

La « date réaliste » établie par MétéoMédia est donc celle à laquelle, en moyenne, la température maximale en journée se trouve sous 7 °C.

CAA-Québec soutient donc que les habitants de Kuujjuaq, dans le Nord-Du-Québec, devraient idéalement avoir leurs pneus d’hiver prêts à rouler dès le 25 septembre. En zone plus urbaine, la « date réaliste » a été fixée au 20 octobre pour Sept-Îles, au 25 octobre pour Val-d’Or et Saguenay, au 30 octobre pour Rimouski et Gaspé, au 5 novembre pour Gatineau, Québec et Sherbrooke et au 10 novembre pour Montréal.

À l’heure actuelle, tous les véhicules de promenade et les taxis immatriculés au Québec doivent être équipés de pneus d’hiver dès le 15 décembre, et ce jusqu’au 15 mars. La date limite pour poser les pneus d’hiver sera devancée au 1er décembre l’année prochaine.

En fonction des calculs de MétéoMédia, CAA-Québec estime de son côté que la date limite actuelle est « beaucoup plus légale que réaliste ».

L’organisme souligne du même coup qu’il n’y a aucun problème à procéder au changement de pneus plus tôt, en rappelant que les premières chutes de neige et les vagues de froid peuvent survenir hâtivement.

Des situations particulières peuvent aussi faire en sorte qu’une pose plus précoce des pneus d’hiver soit recommandée, note CAA-Québec. C’est notamment le cas pour les automobilistes qui voyagent la nuit, ou encore pour ceux qui circulent sur des routes en altitude. L’organisme cite en exemple la route qui traverse la réserve faunique des Laurentides entre Québec et Saguenay, et soutient que ceux qui y circulent devraient changer leurs pneus « plus tôt que tard ».