L'athlète Rick Hansen (droite), aux côtés du maire d'Ottawa Jim Watson

L'athlète paraplégique Rick Hansen donne un gant au Musée de l'histoire

L'athlète paralympique et défenseur des droits des personnes handicapées, Rick Hansen, a fait don au Musée canadien de l'histoire d'un des gants qu'il a utilisés lors de sa tournée mondiale de 1985.
Il y a trente ans, Rick Hansen terminait son périple de 40 000 km en fauteuil roulant, qui lui aura pris 26 mois. Le but de sa tournée était de changer la perception des gens vis-à-vis les personnes ayant un handicap et d'amasser des fonds pour la recherche d'un traitement contre la paralysie due à un traumatisme médullaire.
Le gant offert au musée par M. Hansen lui a servi pour protéger ses mains durant son périple, puisqu'il effectuait environ 30 000 poussées par jour sur son fauteuil. 
« Pour moi, ce gant représente l'immense effort consenti par de nombreuses personnes pour réaliser un rêve en apparence impossible », a affirmé Rick Hansen.
Rick Hansen en 1986
Il sera exposé dans la nouvelle salle de l'histoire canadienne, avec une photo prise à la Grande Muraille de Chine.
« Ce n'est pas pour rien que le gant est usé. Il a servi lors d'un périple de deux ans, deux mois et deux jours, au cours duquel 15 millions de poussées ont été exercées sur le fauteuil », a-t-il poursuivi.
L'athlète a perdu l'usage de ses jambes à l'âge de 15 ans, dans un accident de la route.
Sa tournée mondiale a été inspirée par la traversée du Canada de Terry Fox. Il a parcouru l'équivalent de deux marathons par jour, et a traversé 34 pays. 
Ce périple lui aura permis d'amasser 26 millions de dollars.
« Ce gant, avec ses marques d'usure bien visibles, témoigne de la passion et de la volonté de M. Hansen de rendre notre pays - et le monde - plus accessible et accueillant pour tous », a déclaré le président-directeur général du Musée canadien de l'histoire, Mark O'Neill.