Le Droit
Les Forces armées canadiennes ne veut plus se contenter de soutenir les victimes et de punir les auteurs, mais modifier des éléments de la culture militaire «responsables de cette permissivité qui favorisait les incidents d’inconduite sexuelle».
Les Forces armées canadiennes ne veut plus se contenter de soutenir les victimes et de punir les auteurs, mais modifier des éléments de la culture militaire «responsables de cette permissivité qui favorisait les incidents d’inconduite sexuelle».

L’armée doit «réaligner» sa culture pour combattre les inconduites sexuelles

Lee Berthiaume
La Presse Canadienne
L’armée canadienne veut poser un regard critique sur ce qui constitue au fond la fameuse «culture militaire», dans le cadre de sa plus récente stratégie pour éliminer le «problème pernicieux» de l’inconduite sexuelle dans ses rangs.