David Azrieli est né en Pologne en 1922. La cause de son décès n'a pas été dévoilée.

L'architecte des Promenades rend l'âme

Le fondateur du centre commercial Les Promenades de l'Outaouais, David Azrieli, est mort mercredi à l'âge de 92 ans.
L'homme d'affaires et architecte d'origine polonaise est décédé dans sa maison de campagne située au nord de Montréal, a annoncé la Fondation Azrieli. Au cours des dernières années, il partageait son temps entre Montréal et Tel-Aviv, en Israël, où il possédait également des centres commerciaux.
La cause du décès n'a pas été dévoilée, mais le départ du grand contributeur au monde immobilier a été qualifié de « paisible » et s'est déroulé en compagnie de membres de sa famille.
Né en Pologne en 1922, M. Azrieli a fui l'occupation allemande en 1939 et a immigré à Montréal en 1954, après avoir participé à la Guerre d'Indépendance d'Israël.
M. Azrieli s'est lancé dans le secteur immobilier dans les années 1960 en fondant Investissements Canpro et en se spécialisant dans les tours d'habitation de grande hauteur.
Il s'est par la suite intéressé à de plus gros projets commerciaux. 
Aujourd'hui, Canpro gère un portefeuille de propriétés qui comprend notamment l'édifice Dominion Square et l'hôtel Sofitel, au centre-ville de Montréal.
L'autre société de M. Azrieli, le Azrieli Group, est établie à Tel-Aviv, et est le propriétaire du Centre Azrieli, un complexe de trois gratte-ciel achevé en 2007 qui fait figure de monument dans la ligne d'horizon de la métropole israélienne.
Il a ouvert le centre commercial du secteur Gatineau en 1978 et est resté à la tête des lieux durant 34 ans. 
Il a mis en vente ses installations commerciales de 800 000 pieds carrés du boulevard Maloney en janvier 2012. Celles-ci ont été achetées par le géant nord-américain de l'immobilier Oxford Properties Corporation, puis rebaptisées Promenades Gatineau.
David Azrieli avait un attachement particulier envers la région d'Ottawa-Gatineau. Il avait obtenu un diplôme d'architecture à l'Université Carleton d'Ottawa en 1997, à l'âge de 75 ans, et il a fait plusieurs dons à l'établissement universitaire au cours des années.
M. Azrieli a d'ailleurs agi à titre de président honoraire d'une campagne de financement destinée à porter à 10 millions $ le montant du fonds de dotation à l'École d'architecture de Carleton en 2008.
« Je suis très fier du grade que j'ai reçu de l'Université Carleton, avait-il déclaré à l'époque. J'ai une vision, soit celle de contribuer à l'éducation des architectes au Canada et partout dans le monde. C'est, pour moi, un très grand privilège de pouvoir aider l'Université Carleton à solidifier son leadership dans le domaine de l'architecture. »
M. Azrieli avait reçu en 1984 l'Ordre du Canada, puis avait été nommé Chevalier de l'Ordre national du Québec en 1999.
Leader actif de la communauté juive, M. Azrieli a occupé, dans les années 1980, le poste de président national de la Fédération sioniste canadienne.
Avec La Presse Canadienne