Paul-André Durocher
Paul-André Durocher

L'archidiocèse de Gatineau fête ses 50 ans

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
L'Église catholique n'a plus l'influence qu'elle avait il y a cinquante ans, mais elle s'est adaptée aux nouvelles réalités de la société québécoise.
En lançant les activités du cinquantième anniversaire de l'archidiocèse de Gatineau, hier, l'archevêque MgrPaul-André Durocher, a reconnu que le rôle de l'Église a bien changé depuis que la création du diocèse de Hull (devenu plus tard l'Archidiocèse de Gatineau) en 1963. La pratique religieuse a grandement diminué, des dizaines d'églises ont fermé leurs portes et la doctrine catholique n'a plus du tout l'influence qu'elle avait encore au début des années 1960.
« La société a changé et l'Église s'est adaptée comme elle l'a fait tout au long de son histoire. Le pape Benoît XVI a d'ailleurs déjà dit que l'Église n'existe pas pour elle-même, mais pour créer un espace entre Dieu et l'humanité », a expliqué MgrDurocher.
Les célébrations du cinquantième anniversaire débuteront le 28février prochain par le lancement de l'historique du diocèse par Pierrot et Simone Lambert, lors du Salon du livre de l'Outaouais. Le 26avril, le compositeur québécois François Dompierre (originaire de la paroisse Saint-Joseph de Hull) donnera un concert à la cathédrale Saint-Joseph.
Activités en 2013
Des dizaines d'autres activités sont prévues au courant de l'année 2013, dont le pèlerinage des « Chemins qui marchent » qui consiste en une série de randonnées pédestres qui auront lieu entre le 26 mai et le 1erjuin, à partir de Chelsea. Au lieu de suivre un parcours linéaire entre deux villes, les pèlerins se rendront tous les jours à Chelsea, d'où ils seront transportés vers le point de départ de chacune des randonnées.
La programmation des festivités comprend aussi plusieurs messes québécoises et même un tournoi de golf, l'Omnium de l'Archevêque, le 5septembre.
La mairesse de Chelsea, Caryl Green, a accepté la coprésidence de l'événement avec le vicaire général de l'archidiocèse, Philippe Gendron. MmeGreen a rappelé qu'il y a aussi une communauté catholique de langue anglaise dans la région et elle a souligné que les célébrations du cinquantième anniversaire devraient être des activités qui rassemblent l'ensemble des gens de la région.
Avant la création du diocèse de Hull, les fidèles de la région de l'Outaouais faisaient partie de l'archidiocèse d'Ottawa.