L'Alliance de la fonction publique prépare une nouvelle offensive

Le plus important syndicat de fonctionnaires fédéraux prépare une nouvelle offensive pour dénoncer les compressions imposées un peu partout au pays par le gouvernement Harper.
Le samedi 15 septembre, les membres de l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) seront invités à participer à diverses manifestations publiques, dans plusieurs villes du pays, pour témoigner des répercussions des compressions sur les Canadiens.
D'autres syndicats, dont l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, ont invité leurs membres à participer à ces rassemblements pour démontrer leur opposition aux choix budgétaires du gouvernement Harper. Lors du dernier budget fédéral, le gouvernement a annoncé des compressions budgétaires devant atteindre jusqu'à 5,2 milliards $ par année, et son intention de réduire les effectifs de la fonction publique fédérale de 19200 postes.
L'AFPC entend dénoncer les conséquences de ces compressions, non seulement sur les fonctionnaires, mais aussi sur les collectivités rurales vivant près des parcs nationaux, sur les sites historiques et les canaux dont on écourte la saison d'exploitation, ainsi que sur les petites entreprises situées dans de grandes municipalités qui perdent une partie de leur clientèle.
Selon les syndicats, d'autres impacts minent aussi les services offerts aux aînés, aux personnes sans emploi et aux anciens combattants, de même que la sécurité alimentaire et maritime.
Dans la région de la capitale nationale, un barbecue familial aura lieu au parc de la Confédération, angle Laurier et Elgin, de midi à 16h.