Des fonctionnaires ont manifesté leur mécontentement face au gouvernement Trudeau mercredi matin au centre-ville d'Ottawa.

L’AFPC partage ses souhaits pour Noël

Et si Justin Trudeau était le père Noël, en plus d’être premier ministre?

C’est le scénario élaboré par l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) dans le cadre d’une manifestation vendredi matin pour réclamer une nouvelle convention collective qui «prévoit de bonnes augmentations salariales et des conditions de travail favorables à la conciliation travail-famille».

Cette nouvelle entente collective fait partie des mesures demandées par l’AFPC pour dédommager les fonctionnaires touchés par les ratés du système de paye Phénix. 

Le syndicat souhaite également une compensation financière plus importante que les «maigres journées de congé» offertes actuellement par Ottawa. 

Rappelons que l’AFPC est le seul syndicat de la fonction publique fédérale à ne pas avoir accepté l’offre de dédommagement d’Ottawa après l’échec de Phénix.