Le Droit
Selon un scientifique du Dakota du Nord spécialisé en environnement, la fuite de pétrole brut de l'oléoduc Keystone annoncée le 29 octobre dernier a affecté une superficie d’environ 19 426 mètres carrés, près d’Edinburg. Les autorités avaient d’abord estimé que le déversement s’étendait sur environ 2090 mètres carrés.
Selon un scientifique du Dakota du Nord spécialisé en environnement, la fuite de pétrole brut de l'oléoduc Keystone annoncée le 29 octobre dernier a affecté une superficie d’environ 19 426 mètres carrés, près d’Edinburg. Les autorités avaient d’abord estimé que le déversement s’étendait sur environ 2090 mètres carrés.

La zone du déversement de Keystone est plus grande que d’abord rapporté

Associated Press
BISMARK — Un déversement de pétrole brut de l’oléoduc Keystone dans l’est du Dakota du Nord a affecté près de 10 fois plus de terres que ce qui avait été d’abord signalé, a annoncé lundi un organisme de réglementation de l’État.