Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le réseau actuel du Rapibus s’étend du boulevard Alexandre-Taché jusqu’au boulevard Labrosse et compte 10 stations. Le Rapibus a été inauguré en 2013.
Le réseau actuel du Rapibus s’étend du boulevard Alexandre-Taché jusqu’au boulevard Labrosse et compte 10 stations. Le Rapibus a été inauguré en 2013.

La STO veut bonifier son offre ce printemps

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La Société de transports de l’Outaouais (STO) a souligné jeudi son intention de bonifier son offre de service ce printemps afin de refléter davantage ce qui était offert avant la pandémie.

En prévision de l’assouplissement des mesures sanitaires attendu ce printemps, la STO entend, dès la fin mars, passer du service d’hiver au service printanier, comme c’est le cas habituellement.

Cette augmentation de l’offre de service signifierait le retour au travail d’employés qui avaient été temporairement mis à pied au début de la pandémie l’an dernier, selon la présidente de la STO, Myriam Nadeau.

Avec le déconfinement printanier, Mme Nadeau s’attend à ce que l’achalandage soit beaucoup plus élevé qu’à pareille date l’an dernier. La STO s’est d’ailleurs donné une cible de 60% pour le taux d’achalandage en 2021, ce qui représenterait une hausse par rapport au taux de 44% de 2020.

Début des travaux du corridor Rapibus vers le boulevard Lorrain

Les travaux d’extension du corridor du Rapibus vers le boulevard Lorrain, à Gatineau, pourront officiellement débuter.

Le conseil d’administration de la STO a octroyé jeudi le contrat pour les travaux de déboisement, ce qui représente la première étape du projet d’extension de 2,8km du Rapibus qui s’échelonnera du boulevard Labrosse au boulevard Lorrain. Les coûts du projet sont évalués à 34 millions $.

La présidente de la STO, Myriam Nadeau

La STO précise que les activités de déboisement devront être achevées au plus tard à la mi-avril afin de respecter ses engagements en matière d’environnement. Le site avait auparavant été identifié comme un milieu écologique important. 

Rappelons que la Société avait finalement reçu le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement en janvier 2020, ce qui a enclenché les prochaines étapes du processus.

Les travaux de construction du corridor vers le boulevard Lorrain s’amorceront cet été. La mise en service est attendue pour 2023.

Le réseau actuel du Rapibus s’étend du boulevard Alexandre-Taché jusqu’au boulevard Labrosse et compte 10 stations. Le Rapibus a été inauguré en 2013.

Virage d’électrification des autobus

Par ailleurs, la STO a fourni une mise à jour concernant le processus d’acquisition de ses deux premiers autobus électriques. Le transporteur public devrait normalement recevoir ces autobus en 2023.

La STO souhaite également pourvoir le financement de douze autobus hybrides par le biais d’un emprunt à long terme de plus de 25 millions $.

«Sous réserve de l’autorisation du ministre des Transports du Québec, la Société souhaite acquérir neuf autobus hybrides articulés pour les années 2022 à 2024, avec la possibilité d’en ajouter trois au besoin», a indiqué Mme Nadeau.