Le Droit
La STO a accordé trois contrats à la suite d’appels d’offres sur invitation pour l’aider à pourvoir des postes. Les trois entreprises ayant décroché ces contrats sont établies à Montréal.
La STO a accordé trois contrats à la suite d’appels d’offres sur invitation pour l’aider à pourvoir des postes. Les trois entreprises ayant décroché ces contrats sont établies à Montréal.

La STO fait appel à des chasseurs de têtes

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Trois contrats totalisant plus de 129 000 $ ont récemment été octroyés par la Société de transport de l’Outaouais (STO) pour obtenir de l’aide afin de recruter quatre nouveaux cadres.