En décembre dernier, la Ville de Québec avait présenté un aperçu de ce qu’aura l’air la statue représentant Jean Béliveau, première de cinq œuvres retraçant l’histoire du hockey à Québec qui sera installée devant le Centre Vidéotron.

La statue de Jean Béliveau dévoilée mercredi prochain

La Ville de Québec procédera mercredi prochain à l’inauguration de la statue de Jean Béliveau sur la place qui porte le nom du regretté centre vedette des As de Québec et du Canadien de Montréal devant le Centre Vidéotron.

Léo Roy, secrétaire de la Société d’histoire du sport de la capitale nationale, qui collabore avec la Ville pour les cérémonies d’inauguration, a confirmé la nouvelle au Soleil. M. Roy a également signé un livre sur l’histoire des As de Québec et est un grand collectionneur de tout ce qui est lié à la légendaire franchise de la Ligue de hockey senior du Québec.

Il s’agira de la troisième statue honorant le mythique numéro 4 du Bleu-Blanc-Rouge après celle de la Place du centenaire, au Centre Bell, et celle du Colisée Jean-Béliveau de Longueuil.

Famille et anciens

L’inauguration aura lieu à 14h en présence de l’épouse de Jean Béliveau, Élise Couture, et de sa fille Hélène. D’anciens joueurs des As et du Canadien seront également sur place.

Le défenseur Jean-Guy Talbot, qui a côtoyé Béliveau à sa dernière année chez les As en 1951-1952 avant de le rejoindre avec le CH en 1954-1955, ne devrait pas rater ce rendez-vous.

L’ex-gardien de but Steve Penney, originaire de Sainte-Foy, sera présent, tout comme l’ancien dur à cuire Mario Roberge, natif de Québec. Penney faisait partie de l’équipe du Canadien qui a remporté la Coupe Stanley en 1986, alors que Roberge s’alignait avec la dernière version de la Sainte Flanelle à avoir ramené le gros trophée à Montréal, en 1993.

Le président de la Société d’histoire du sport de la capitale nationale, Marc Durand, qui a signé le livre Jean Béliveau : la naissance d’un héros, prononcera également un discours à propos du «Gros Bill» et de ses années à Québec. 

Celui qui a cumulé 507 buts et 712 aides dans la Ligue nationale avait toujours gardé un excellent souvenir de ses années dans la capitale avec les Citadelles au niveau junior, puis avec les As, avec lesquels il a inscrit 50 buts et 39 aides à sa dernière saison avant de faire le saut dans la Ligue nationale. 

Une fois la statue de Jean Béliveau inaugurée, la prochaine statue à apparaître devant le Centre Vidéotron devrait être celle des frères Peter, Anton et Marian Stastny à l’automne 2019.

La Société d’histoire du sport de la capitale nationale caresse aussi le projet de lancer éventuellement un panthéon des sports de la région de Québec, qui serait situé au Pavillon de la Jeunesse et où les sportifs qui se sont démarqués non seulement au hockey, mais dans toutes les autres disciplines, pourraient être honorés.