En plus de protéger la source de Wakefield, le promoteur responsable du prolongement de l'autoroute 5 soutient que la sablière de Wakefield (photo) sera remise à son état naturel.
En plus de protéger la source de Wakefield, le promoteur responsable du prolongement de l'autoroute 5 soutient que la sablière de Wakefield (photo) sera remise à son état naturel.

La source de Wakefield n'est pas menacée, selon un expert

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
Couillard Construction assure que la source de Wakefield n'est pas menacée par les travaux de l'autoroute 5 et que la sablière sera remise à l'état naturel.
Le propriétaire de Couillard Construction, Marcel Pouliot, a déclaré hier avoir remis à la municipalité de La Pêche, lundi, un rapport préparé par un hydrogéologue au sujet de la source de Wakefield.
«Nous avons fait faire cette étude par une firme indépendante, qui dit que la source n'est pas menacée par l'exploitation de la sablière. Ce n'est pas nous qui le disons, mais un expert», a assuré M.Pouliot.
L'entrepreneur responsable du prolongement de l'autoroute 5, au nord de Chelsea et à La Pêche, affirme aussi détenir la preuve que la sablière a été régulièrement exploitée depuis plusieurs années et qu'il détient donc un droit acquis.
«Nous avons des photos aériennes démontrant qu'elle a été exploitée régulièrement depuis de nombreuses années. De plus, nous allons la remettre à l'état naturel, une fois les travaux terminés. Je ne comprends pas pourquoi nous devons toujours faire face à de l'opposition pour ce projet. L'hiver dernier, des gens voulaient nous empêcher de couper des arbres, alors que nous en avions l'obligation, puisque le ministère des Transports du Québec l'exigeait», a-t-il ajouté.
Plus de détails dans Ledroit du 9 août 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca