Le Droit
Dans une déclaration solennelle à l’Assemblée législative, Scott Moe a présenté les excuses «du gouvernement et de la population» de la Saskatchewan, qui ont «laissé tomber» ces enfants à l’époque.
Dans une déclaration solennelle à l’Assemblée législative, Scott Moe a présenté les excuses «du gouvernement et de la population» de la Saskatchewan, qui ont «laissé tomber» ces enfants à l’époque.

La Saskatchewan s’excuse solennellement pour la «rafle des années 60»

Ryan McKenna
La Presse Canadienne
REGINA — Le premier ministre de la Saskatchewan a présenté lundi ses excuses aux survivants de la «rafle des années 60», ces Autochtones arrachés enfants à leurs proches pour être confiés à des familles allochtones.