Le festival Merveilles de sable à Gatineau

La rue Main en effervescence

Le secteur de la rue Main à Gatineau vibre cette fin de semaine aux courses de boîtes à savon, aux glissades d’eau et aux sculptures de sable.

La 18e édition du festival Merveilles de sable a été déplacée dans le quartier cet été en raison des travaux environnementaux prévus au lac Beauchamp, là où se tient l’événement, habituellement. Il pourrait aussi y revenir l’année prochaine si les travaux ne sont pas parachevés. 

Le festival s’est allié avec Les courses en folies de Gatineau pour permettre un retour des boîtes à savons dans la pente de la rue Main. Une glissade d’eau de plus de 180 mètres a été installée aux côtés de la piste. 

Les organisateurs du festival espèrent voir plus de 12 000 visiteurs sur le site au courant du week-end. Au cours des cinq dernières années, le festival Merveilles de sable a attiré une moyenne de 12 500 visiteurs au parc du lac Beauchamp.

Pour l’Association des gens d’affaires et professionnels (AGAP) du Vieux-Gatineau, qui travaille sur un projet de revitalisation de la rue Main, la tenue du festival permet d’analyser le potentiel pour d’autres activités du genre pour animer l’artère.

«Plus on a un festival proche de nous, mieux c’est», a commenté la directrice générale de l’AGAP, Pauline Bouchard.

Les courses de boîtes à savon de retour sur la rue Main.

Les courses de boîtes à savon sont de retour après une absence de trois ans. Les sculptures de sable ont pignon dans la cour de l’école de l’Odyssée.

«On regarde cette année comment ça ira. On verra. Nous ne voulions pas sortir du district du lac Beauchamp pour le festival. Nous voulions rester dans l’est de la ville. Nous avons regardé différentes options. Celle-ci nous semblait la plus folle, mais aussi la plus intéressante pour pouvoir jumeler les deux événements», a indiqué Mme Bouchard.

Les activités se poursuivent dimanche.